Crypto : 5 conseils pour bien investir !

0
94

La Cryptomonnaie est un secteur d’investissement très jeune. Il est donc naturel d’avoir des réticences à investir ou d’être perdu quant à la manière de procéder. A travers cet article, nous allons voir ensemble 5 conseils à mettre en pratique avant d’investir en cryptomonnaie.

Conseil n°1 : Comprendre votre projet d’investissement

Conseil n°1 : Comprendre votre projet d’investissement Il s’agit du b.a-ba lorsque l’on investit sur un produit. Mais alors, comment s’assurer de la pérennité de mon projet crypto ?

  • Choisissez une Crypto qui possède un MVP (Produit Minimum Viable)

Un projet possède un MVP lorsque celui-ci à des éléments concrets à faire valoir au grand-public. Nous pouvons prendre pour exemple des sources de financement externes, des retours positifs du marché ou encore une base de clients déjà établie. Il est primordial d’opter pour un projet qui à quelque chose de tangible à proposer et pas simplement une bonne idée.

  • Consultez l’organigramme du projet en question

L’idée ici n’est pas de faire une analyse approfondie de tout les membres qui participent au projet. Se pencher sur l’expérience professionnelle des personnes clés comme le chef de projet et le CEO suffit en règle générale à déterminer si le projet est encadré par une équipe solide.

  • Connaitre l’utilité du Token (Jeton) dans lequel vous investissez

Je vous conseille d’investir dans une crypto dont le Token n’est pas simplement voué à la levée de fond. Orientez votre choix vers un Security Token qui est un actif numérique équivalent à une part du capital financier d’une entreprise. Les Utility Token ou Jetons utilitaires sont également un bon choix car ils vont vous donner accès à un produit ou un service de cette entreprise.

Conseil n°2 : Considérer le sentiment de marché

Ça y est vous avez trouvé une crypto qui cartonne ! Maintenant il faut faire attention à ne pas succomber à l’effet de foule et d’investir parce que untel l’a fait. Notez que le sentiment de marché est une variable purement psychologique. Il s’agit simplement de l’avis que se font les investisseurs d’un actif ou d’un produit. Il est important de prendre en compte le sentiment de marché car celui-ci ne se base pas uniquement sur le factuel. Posez-vous ces deux questions essentielles avant de vous lancer :

  • Qu’est-ce que le projet vaut réellement ?
  • Qu’est ce que les gens en pensent ?

Vous comprenez donc que cette notion de sentiment de marché n’est pas à négliger quand on souhaite investir. C’est lui qui peut déterminer le cours d’un actif. Si l’humeur générale est haussière, l’actif aura toutes les chances grimper. À l’inverse, un avis général négatif du token aura tendance à lui faire perdre de sa valeur. N’hésitez pas à consulter des indicateurs comme AAII. Un indicateur basé sur des sondages menés auprès d’investisseurs intervenant sur le marché. D’autres outils visent même à cartographier le sentiment du marché sur un secteur comme celui des cryptos.

Conseil n°3 : Se créer un portefeuille et évitez les « All-in »

Saviez-vous que selon  cryptovantage, 32 % des personnes ayant investi dans de la crypto on fait un placement de type “All-in” ? Un constat plutôt amer quand on sait que la diversification est la base d’un investissement solide.

Définissez vos stratégies avant même d’investir. Si le cours de ma crypto atteint tant, je retire tant. Se poser des questions sur comment vous souhaitez investir dans une crypto constituera une base bien plus saine que si vous prenez des décisions dans le feu de l’action qui risquent de ne pas être rationnelles.

Gardez à l’esprit qu’investir/retirer à tort et à travers va vous couter cher en frais de transactions. Il est donc important de façonner votre stratégie en amont. Le diagramme suivant, conclusion d’une enquête menée par CryptoVintage, renseigne sur les erreurs les plus récurrentes faites dans la sphère crypto ainsi que leur pourcentage d’occurrence.

Conseil n°3 : Se créer un portefeuille et évitez les « All-in »

Une Répartition Possible de ses avoirs

  • 50% dans les actifs les plus sûrs : (Bitcoin et Ether pour les plus connus.) Ces deux premières crypto monnaies sont les plus robustes car elles profitent du fait d’être échangeables sur toutes les places de marché. Ce sont aussi des indices de référence.
  • 30% dans les actifs à forte capitalisation : n’hésitez pas à investir dans les projets crypto concurrents à ceux que vous supportez.  Litecoin ou Polkadot pourraient être de bons exemples. Posséder des actifs “outsiders” limitera votre dépendance au Bitcoin et si les rapports de force s’inversent, vous pallierez la perte de vos actifs “sûrs”.
  • 15% dans les actifs en devenir : Il s’agit des actifs connus mais qui n’ont pas encore réellement fait leurs preuves. C’est le cas de Polygon (Matic) qui est en train de croître à la fois en volume d’échange et en prix. Le marketcap (prix unitaire d’un token* le nombre de token en circulation) est un indicateur clef pour déceler ces nouvelles crypto pépites.
  • 5% dans des actifs hautement spéculatifs : N’espérez pas grand-chose et voyez ce que ça donne ! Ici vous pouvez laisser parler votre âme de trader en investissant une infime partie de votre capital dans une crypto dont vous êtes le ou la seule à croire. Les ICO peuvent aussi constituer une porte d’entrée vers les cryptos plus volatiles.

Conseil n°4 : Savoir “Prendre sa perte”

Investir dans la crypto est à double tranchant et dans les scénarios les moins drôles, vous pourriez y laisser des plumes. Vous allez forcement être amené à perdre de l’argent un jour si vous investissez régulièrement. Il faut donc accepter de perdre un peu plutôt que de s’entêter et de perdre beaucoup.

Vendez votre position rapidement lors d’un crash de la crypto dans laquelle vous avez investi. Il est assez récurrent qu’une crypto sombre dans l’oubli lorsqu’elle voit son cours baisser pendant une longue période de temps. Une bonne alternative pour pallier aux pertes serait d’utiliser ce qu’on appelle un Stop Loss.

Il s’agit d’un ordre de vente qui n’est exécuté que lorsqu’un produit passe en dessous du prix que vous avez déterminé à l’avance. Un Stop Loss peut donc s’avérer très utile, surtout si vous n’avez pas la possibilité de suivre tous les jours le cours de vos investissements. Notez que cet outil est disponible sur la plupart des plateformes de trading (eToro, Binance ou Libertex).

Conseil n°5 : Assurez votre prise de bénéfice

Conseil n°5 : Assurez votre prise de bénéfice Passons à un conseil plus agréable que le précédent. Si vous voulez être un bon trader de crypto, il est aussi fortement conseillé de sécuriser vos gains. Si vous avez la chance de voir votre crypto prendre de la valeur, fixez-vous des paliers et retirez une partie de vos actifs a des moments que vous considérez propice. D’accord mais comment s’y prendre… ?

Une bonne stratégie pourrait être par exemple de retirer 10% de vos gains à chaque fois que le Token augmente sa valeur de 10%. De cette manière vous en tirerez deux avantages : Premièrement si le cours du coin continue de grimper, vous aurez toujours des coins en stock dans votre portefeuille pour continuer de suivre la tendance tout en ayant fait du bénéfice.

Deuxièmement, si le cours vient à chuter, vous aurez déjà sécurisé une partie de votre investissement. De plus, si jamais le Token vous intéresse toujours, vous pourrez racheter ce que vous avez vendu à un prix plus faible. C’est évidemment tentant de laisser votre portefeuille crypto prendre de la valeur lors d’une tendance haussière et de vendre au “Peak” mais sachez qu’il s’agit d’une science souvent inexacte.

Pour finir, sachez que la règle d’or est de ne pas investir ce que vous n’êtes pas prêt à perdre. Suivez et tenez à jours vos investissement et soyez rigoureux que ce soit dans la tenue de votre journal ou dans la gestion de vos mots de passe. Il est monnaie courante d’avoir recours à une double authentification pour sécuriser vos stockages de “coins” donc veillez à bien noter vos mots de passe. Ce serait dommage de s’assoir sur vos gains parce que vous avez oublié vos accès !