Comment acheter Bitcoins et autres crypto-monnaies ?

0
472
Bitcoin

Les crypto-monnaies, Bitcoin en tête, font plus que jamais parler d’elles dans les médias. Utopie, bulle spéculative ou véritable investissement d’avenir ? C’est dur à dire. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous avons déjà présenté ces monnaies virtuelles dans une série de deux articles : une introduction aux crypto-monnaies et au roi Bitcoin, et une présentation de ses concurrents les plus crédibles.

Ne reste plus donc pour être exhaustif qu’à vous préparer un petit guide pour savoir comment acheter la crypto de vos rêves. Voici donc notre présentation des nombreux moyens d’acquérir de la monnaie virtuelle contre espèce sonnante et trébuchante.

Le virement bancaire : l’option numéro un

L’option historique. Le premier échange de Bitcoins, en 2009, a été effectué par virement.

Pour acheter Bitcoins (BTC), Ethers (ETH), Ripple (XRP) et autre monnaies virtuelles sérieuses (ou même un peu moins…), il suffit de créer un compte chez un courtier spécialisé (autrement appelé broker outre-Manche) et d’y entrer ses coordonnées bancaires pour pouvoir effectuer ses paiements.

Un grand nombre de courtiers se disputent le marché, et la vigilance est de mise pour choisir le vôtre ! Sachez que pour lutter contre arnaques et fraudes, l’Autorité de Régulation des Marchés Financiers a publié sa liste noire des sites internet.

Le paiement par Paypal en plein essor

Logo PaypalAutre option, acheter Bitcoins et cryptos avec son compte PayPal. C’est une possibilité qui attire particulièrement les acheteurs occasionnels, qui apprécient les paiements sécurisés et la fiabilité de la plateforme.

Il faudra là encore passer par un courtier – ils sont de plus en plus nombreux à accepter les paiements via PayPal.

Payer par carte bancaire : une option en déclin

cartes bancairesLa carte bancaire reste malgré la concurrence le plus populaire des moyens de paiement en ligne. Mais le constat est moins réjouissant pour l’achat de devises virtuelles.

Si les courtiers acceptent souvent la carte, c’est avec des restrictions et des frais souvent élevés qui rendent ce moyen de paiement moins intéressant. Et puis, les banques, qui voient la concurrence que leur font les cryptos d’un mauvais oeil, aimeraient limiter la possibilité d’acheter des cryptos par carte bancaire. Par exemple, la Lloyds, grand établissement britannique, a carrément interdit les achats avec ses cartes bancaires.

Les devises virtuelles, aussi achetables en cash ou en distributeur !

Bon, là, on parle de pratiques quand même beaucoup plus limitées, mais oui, elles existent.

On décompte plus de 3000 distributeurs automatiques de crypto-monnaies de par le monde, dont certains en France. Reliées aux plateformes en ligne, ces machines prennent votre liquide pour le convertir en monnaie virtuelle – certaines vous permettent même de vendre votre crypto contre espèces sonnantes. La plupart opèrent sur le Bitcoin, mais certaines offrent aussi des alternatives.

Et votre cash peut aussi être mis à profit grâce à des plateformes comme LocalBitcoins, qui proposent de trouver non loin de chez soi les gens souhaitant vendre des devises virtuelles contre du liquide.

Acheter de la monnaie virtuelle, quelle qu’elle soit, est donc plus facile que jamais. Rappelez-vous simplement les risques inhérents à tout investissement dans un produit par nature des plus volatils.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here