Action Tesla : La bulle est elle en train de se dégonfler ?

0
753
December 4, 2017 Sunnyvale/CA/USA - New Tesla charging station about to open in downtown Sunnyvale, Silicon Valley, San Francisco bay

Pour la première fois depuis 3 mois, l’action Tesla repasse sous la barre des 600 dollars. Si l’ensemble des acteurs technologiques majeurs comme Apple ou Netflix semblent être touchés par la conjoncture actuelle et une hausse probable des taux d’intérêt, les proportions sont bien moindres pour ces groupes. Pour Tesla, plusieurs phénomènes tendent à expliquer cette baisse rapide du cours de l’action, entre crainte des marchés de plus en plus forte d’une “bulle Tesla” et marché de l’électrique ultra-concurrentiel.

L’action Tesla sous la barre des 600 dollars

L'action Tesla sous la barre des 600 dollars Après un pic à hauteur des 900 dollars l’unité au début des mois de janvier et février, il semblerait que le mois de mars soit moins propice à l’action Tesla. Depuis le 5 mars, le cours de l’actif est même descendu sous la barre des 600 dollars. Soit son niveau le plus bas depuis 3 mois.

En terme de capitalisation boursière, Tesla a perdu près de 300 milliards de dollars en 3 mois, passant de 834 milliards à 558 milliards de capitalisation boursière. Sur ce dernier trimestre, la baisse de l’actif atteint quasiment les 30 %. Symboliquement, Elon Musk a d’ailleurs perdu son titre d’homme le plus riche du monde au profit de Jeff Bezos qui le récupère.

Une action surévalué sur les marchés financiers ?

C’est un leitmotiv depuis des mois. Pour un grand nombre d’observateurs, la valorisation boursière de l’entreprise américaine semble déconnectée de sa capacité actuelle à générer des profits. Pour eux, le cours de bourse dépend alors en très grande partie de la capacité future de Tesla à générer des profits. Dans des mesures qui peuvent sembler inquiétantes.

A titre d’exemple, sur l’année 2020, Tesla a fabriqué 20 fois moins de voitures qu’un groupe comme Volkswagen. Elle est pourtant valorisée près de 5 fois plus que son concurrent allemand.

Certains fonds d’investissement comme Scottish Mortgage Investment Trust ont d’ailleurs décidé d’alléger leur portefeuille d’actions Tesla. La part du fond en action Tesla est ainsi passé de 8,9 à 5,1 %. D’autres fonds d’investissement de grande envergure pourrait aussi suivre le mouvement si la baisse venait à perdurer.

Le secteur de l’électrique : une concurrence de tous les instants

Si l’avantage technologique de Tesla dans le domaine de l’électrique est toujours présent, il semblerait que celui-ci tende à s’éroder avec le temps. C’est en tous les cas ce que semblent penser certains investisseurs de la première heure.

Des exemples très concrets accréditent aussi cette thèse comme la récente vente d’actions Tesla par Ron Baron, investisseur et gestionnaire d’actifs. Le gestionnaire de Baron Capital aurait revendu 1,8 million d’actions Tesla et aurait choisi de réallouer les montants chez un concurrent direct de Tesla dans le secteur des voitures autonomes : Cruise, filiale du groupe General Motors. Selon la même logique, un ancien membre du conseil d’administration Tesla déclarait récemment que “Tesla ne sera pas le roi pour toujours en matière de voiture électrique. L’entreprise a de la concurrence dans tous les secteurs et va devoir doubler sa part de marché pour rester compétitive”

La concurrence semble donc redoubler d’effort pour rattraper son retard technologique accumulé. Sur ce marché en plein essor, des concurrents comme Volkswagen ou même Ford pourraient rapidement tirer leur épingle du jeu. La nouvelle Ford Mustang Mach E a par exemple de quoi inquiéter l’entreprise Tesla sur le marché américain. Sur le marché européen, les progrès de la firme Volkswagen sont particulièrement visibles avec le modèle de l’ID.3. D’autres projets, notamment la version 100 % électrique du F-150 de Ford inquiètent d’ores et déjà certains actionnaires de Tesla.

Bitcoin et Tesla : deux actifs dorénavant liés ?

Bitcoin et Tesla : deux actifs dorénavant liés ? 
Dans quelle mesure l’investissement dans BTC pourrait rendre le titre Tesla encore plus volatil ?

Au début du mois de Février, la firme Tesla achetait pour 1,5 milliards de dollars de Bitcoin. Renforcant au passage le cours de la plus célèbre des cryptomonnaies en même temps que son propre titre. La forte baisse du cours du Bitcoin sur la dernière semaine de février est aussi un élément qui peut expliquer la baisse de l’action Tesla. En effet, du 21 au 28 février, le Bitcoin est passé de 47 000 à 37 000 euros. Le regain de la semaine dernière pourrait néanmoins jouer cette fois favorablement sur le titre Tesla.

Récemment, le PDG de Tesla et de SpaceX déclarait qu’il souhaitait rendre possible le paiement ses voitures avec la plus célèbre cryptomonnaie. De quoi encore renforcer le lien entre le cours du Bitcoin et celui de l’action Tesla ?

 

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here