Actions du secteur du cannabis : Nouvel eldorado ?

0
1714
Cannabis

De 2017 à mi-2018, les actions du secteur du cannabis ont bondi dans l’espoir de la légalisation du cannabis récréatif au Canada.

Depuis octobre 2018, alors que les investisseurs espéraient que l’exemple du Canada pourrait inspirer d’autres pays à faire de même, les actions des sociétés spécialisées dans le cannabis ont perdu du terrain.

Où en est l’industrie du cannabis ?

L’industrie légale du cannabis attire de plus en plus d’investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille.

Pourquoi ?

Parce que cette industrie est l’une des industries les plus prometteuses. En moyenne, les analystes estiment que le taux de croissance annuelle de ce marché serait autour de 30 % d’ici 2030.

D’après les chiffres de ArcView Market Research et BDS Analytics, les dépenses mondiales entourant le cannabis auraient atteint plus de 9 milliards de dollars en 2017. D’ici 2022, elles devraient même atteindre plus de 32 milliards de dollars.

Canada

Le Canada est devenu le premier pays développé d’Amérique du Nord à autoriser l’usage récréatif de la marijuana pour les adultes mi-octobre 2018.

USA

Les États-Unis sont un peu plus divisés sur la question.

Certains états n’autorisent que l’utilisation de cannabis médical (33 États + Washington D.C.), alors que d’autres autorisent également la consommation récréative de cannabis (10 États + Washington D.C.).

Europe

En Europe, certains types de production de cannabis sont déjà autorisées comme le chanvre industriel ou la production de cannabis médical.

L’Allemagne, la Suisse, l’Italie et l’Autriche font partie des 10 pays européens acceptant l’usage médical du cannabis.

Seuls, les Pays-Bas et l’Espagne semblent plus ou moins tolérer et encadrer la culture, la consommation et la vente de cannabis. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la note sur la dépénalisation de la consommation du cannabis du Sénat.

Des économies qui pourraient profiter de la croissance de ce marché

Les investisseurs espèrent désormais que le choix du Canada va inspirer d’autres pays qui légaliseront la consommation de marijuana à des fins récréatives.

L’expérience canadienne est donc surveillée de près pour déterminer l’effet boule de neige à la fois pour le marché du cannabis et pour les pays assouplissant leurs contraintes règlementaires.

Cette légalisation fera certainement augmenter la capacité de production et la consommation dans le monde. Ainsi, les prix des actions appartenant à cette industrie profiteront de la croissance exponentielle de ce secteur, ce qui pourrait offrir de nombreuses opportunités d’investissement.

Pour les économies qui souhaitent s’éloigner du modèle de politiques prohibitives et souvent contre-productives, cette légalisation représenterait une masse fiscale importante.

En effet, légaliser l’utilisation du cannabis revient à taxer cette consommation.

D’après Bill Morneau, ministre des finances canadien, la manne fiscale en provenance du secteur du cannabis serait de plus de 260 millions d’euros. 0,66 centimes d’euros sont en effet prélevés sur chaque gramme vendu à prix de 10 CAD ou plus.

Le secteur du cannabis : un nouveau relais de croissance pour certaines entreprises

Avant cet événement historique au Canada, les actions du secteur du cannabis s’étaient fortement appréciées – un peu comme lors d’une “ruée vers l’or”.

Cette hausse s’est notamment appuyée sur l’espoir que cette légalisation aller inciter d’autres pays à autoriser la consommation de cannabis à des fins récréatives.

Cela permettrait ainsi de soutenir la production et la consommation de cannabis au cours des prochaines années, mais aussi d’encourager les investissements dans cette industrie.

Beaucoup d’entreprises dans des secteurs non liés voient soudain ce nouveau marché en expansion comme un moyen de diversifier leur offre et de faire partie de ce que beaucoup considèrent comme “the next big thing”.

Les géants de l’alcool et des sodas veulent faire du cannabis un nouveau relais de croissance en profitant de l’engouement croissant pour ce secteur d’activité.

Alors que ces sociétés subissent une baisse de leurs ventes, elles espèrent la compenser avec de nouveaux produits tels que les boissons à base de cannabis.

Par exemple, la société Constellation Brands, qui détient les bières Corona et Modelo, a récemment investi massivement dans Canopy Growth Corp, l’une des plus importantes sociétés de cannabis cotées en bourse.

Lorsque le géant des boissons alcoolisées a acheté 104,5 millions d’actions d’une valeur de 4 milliards de dollars dans Canopy Growth Corp, il a conclu la plus importante transaction de l’industrie de la marijuana à ce jour, renforçant ainsi sa présence dans cette industrie en pleine expansion.

Robert Sands, PDG de Constellation Brands, explique que l’industrie du cannabis est “potentiellement l’une des opportunités de croissance les plus importantes de la décennie à venir”.

Actions du secteur du cannabis : nouvel eldorado ou bulle spéculative ?

Le buzz autour des actions du secteur du cannabis et de la légalisation future a soutenu les prix au cours des deux dernières années.

En revanche, certains investisseurs craignent que ce buzz ne mène à une bulle qui pourrait bientôt éclater en raison de la nature spéculative de l’industrie.

Les actions de ce secteur ne conviennent pas aux investisseurs conservateurs.

Il s’agit d’un nouveau type d’investissement avec un ensemble unique de risques et qui peut être particulièrement volatile pour de nombreuses raisons.

Tout d’abord, n’oublions pas que la plupart des actions ne sont disponibles que sur les marchés OTC (Over-The-Counter) plutôt que sur les marchés boursiers largement réglementés.

Ainsi, les investisseurs doivent faire face aux risques de trading associés aux produits OTC : risque de contrepartie, risque de marché, risque de liquidité, etc.

Deuxièmement, la dynamique de cette industrie évolue rapidement, comme ce fut le cas depuis 2017 avec les crypto-devises comme Bitcoin, Ethereum, Ripple et Litecoin.

De nombreux investisseurs ne comprennent pas parfaitement les défis que ces entreprises doivent relever à l’avenir, ni ce qu’il faut rechercher, ou attendre, des entreprises connexes liées au secteur de la marijuana.

Le statut juridique incertain de la marijuana est une autre variable.

Il n’y a aucun moyen de savoir quand (ni même si) d’autres pays suivront l’exemple du Canada.

En outre, la question de la légalité aux États-Unis est encore loin d’être réglée.

Un nombre important de républicains (comme le procureur général Jeff Sessions qui a récemment quitté son poste) s’oppose toujours à la légalisation, malgré une majorité d’électeurs en sa faveur dans les deux camps – républicains et démocrates.

Enfin, de nombreux investisseurs décident d’investir dans ce marché en raison de biais psychologiques peu fiables, comme le fameux FOMO (Fear Of Missing Out), et non parce qu’ils savent quoi rechercher dans les entreprises de marijuana (stratégie de croissance, situation financière solide, rentabilité, etc.).

Quelques pistes à prendre en compte avant d’investir dans l’industrie de la marijuana

Il est important de comprendre qu’il existe plusieurs types de produits à base de cannabis développés à partir des :

  • Graines
  • Fleurs
  • Cristaux
  • Cire
  • Crèmes
  • Huiles

Ces produits se répartissent en deux catégories principales :

  • la marijuana à des fins médicales
  • la marijuana à des fins récréatives

Il y a aussi 2 composants chimiques principaux, CBD cannabidiol et THC tétrahydrocannabinol, chacun avec des propriétés différentes.

La marijuana à usage médical nécessite une ordonnance d’un professionnel de la santé autorisé. Elle a une concentration élevée de cannabidiol, qui est le composant chimique qui ne produit aucun effet psychoactif.

La marijuana à usage récréatif n’a pas besoin de justification médicale. Elle contient plus de tétrahydrocannabinol, ou THC, qui est le composant chimique qui produit l’effet “high”.

Comme vous avez différents types de marijuana, vous avez aussi différents types d’entreprises dans l’industrie :

  • les acteurs dits purs-players comme les producteurs,
  • les acteurs non purs-players qui se concentrent sur différents aspects de cette activité (biotechnologies, fournisseurs, fabricants d’emballages).

Vous devez également comprendre les risques associés aux entreprises liées au secteur du cannabis.

Naturellement, il y a le risque juridique et politique toujours présent car l’achat et la vente de marijuana restent illégales dans de nombreux pays.

Aux États-Unis, la vente de marijuana est illégale au niveau fédéral et il peut être très risqué pour les banques et d’autres types d’institutions financières de faire affaire avec des entreprises liées au secteur de la marijuana.

En effet, le secteur financier a des restrictions très strictes. La collecte de fonds et l’accès à des compte-chèques peuvent être difficiles pour les entreprises qui veulent faire partie de cette industrie.

Enfin, il existe une certaine complexité dans la dynamique de cette industrie qui peut rendre difficile l’évaluation de la valeur actuelle d’une entreprise et de ses perspectives d’avenir.

Pour contourner ce problème, vous devez essayer de vous renseigner sur :

  • l’équipe de direction,
  • les produits/services actuels de l’entreprise,
  • sa stratégie pour étendre ses activités ou gagner des parts de marché,
  • l’avantage concurrentiel de l’entreprise,
  • sa rentabilité et sa santé financière,
  • ses investissements actuels et futurs,
  • etc

Conclusion

Les actions du secteur du cannabis offrent de nombreuses opportunités de trading, mais vous devez être prêt pour une évolution assez irrégulière.

En effet, le marché de la marijuana a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de se stabiliser avec d’importants obstacles juridiques et politiques à surmonter.

Utilisez la volatilité de ce marché à votre avantage !

Pour être mieux préparé à ce type d’investissement risqué, faites toujours appel à un courtier réglementé et fiable.

Cela vous permettra de trader dans un environnement sécurisé et dans les meilleures conditions. Vous bénéficierez également d’une plateforme de trading robuste avec divers outils de gestion des risques pour vous aider à mieux contrôler vos risques.

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here