Analyse bourse: Que signifie l’introduction en bourse d’Airbnb ?

0
82

Fragilisé par la crise du Covid, Airbnb a déposé son prospectus en vue d’une introduction en bourse pour lever au moins deux milliards auprès du public. Les investisseurs de Wall Street attendent avec impatience cette opération d’une compagnie avec un modèle d’affaires intéressant et des perspectives de croissance prometteuses. Que signifierait cette introduction en bourse pour Airbnb ?

Modèle entrepreneurial: Airbnb grand leader des services de réservation et de partage de maison

Airbnb: entreprise spécialisée dans les services de réservation et partage de maisons

Le modèle entrepreneurial d’Airbnb est un modèle commercial d’agrégateur tout comme Uber et OYO. Ils ne fonctionnent pas comme des grandes chaines d’hôtels . Tout comme le modèle commercial de Grubhub, Airbnb fonctionne également à l’aide d’une plateforme en ligne qui relie chaque élément du modèle. Les principaux atouts d’Airbnb sont les individus et les hôtes qui sont les éléments clés du processus Airbnb.

Contrairement aux grands hôtels, Airbnb a un coût minimum et n’a pas besoin d’un capital énorme.
Airbnb agit comme une plate-forme pour les hôtes et les voyageurs. Les hôtes peuvent mettre leur propriété en location et si quelqu’un souhaite y séjourner, les hôtes reçoivent un loyer en échange. Les personnes qui séjournent à Airbnb vivent une expérience complètement différente en restant proches des habitants.

Le modèle de revenus de l’Airbnb consiste en des frais facturés par les hôtes et les voyageurs, ce qui est assez similaire au modèle de revenus de Postmates. Les postiers gagnent également de l’argent grâce aux frais. Le modèle de revenus d’Airbnb fonctionne sur les listes et les séjours. Airbnb offre une plate-forme où ces inscriptions et réservations sont faites et c’est de là que provient le revenu d’Airbnb. Les revenus d’Airbnb proviennent de deux sources principales :

  • La commission des hôtes : Chaque fois qu’une personne choisit un logement et effectue un paiement, Airbnb prend 10% du montant du paiement comme commission. C’est l’une des composantes de la structure des frais d’Airbnb.
  • Frais de transaction des voyageurs : Lorsque les voyageurs effectuent un paiement pour leur séjour, ils doivent payer une commission de 3 % pour la transaction. Ce montant s’ajoute aux recettes d’Airbnb.

Crise économique et confinement: Airbnb dans une impasse difficile

Evolution des réservations d’Airbnb de 2017 au T3 2020

Le géant de réservation et de partage de maisons a beaucoup souffert au cours de la période du confinement. Pour le trimestre qui a suivi la pandémie, le chiffre d’affaires de l’entreprise a diminué de 72%. Les réservations ont chuté de plus de la moitié , passant d e 6.8 milliards au premier trimestre pour 3.2 milliards de dollars au second trimestre.

Airbnb a aussi rapporté qu’elle a enregistré une perte de 697 millions de dollars pour les neuf premiers mois de l’année. Cette perte est beaucoup plus élevée que celle de l’an dernier sur la même période où l’entreprise a connu une diminution de 674 millions de son chiffre d’affaires à cause des dépenses en marketing et non stratégiques de son directeur. 

A l’instar du rebond mondial au troisième trimestre, particulièrement marqué par la croissance historique de 33,1% des USA, le nombre de réservations sur Airbnb a augmenté de 250%, soit 8 milliards de dollars. Ce rebond spectaculaire a fait baisser la perte de revenu annuelle à 18%

Pertes et dette: Airbnb était en grandes difficultés même avant la pandémie

Pendant le confinement, le nombre de réservation s’est réduit plus de la moitié sur Airbnb

Dans une déclaration, le directeur de l’entreprise, Brian Chesky, a rapporté que l’entreprise enregistrait des pertes depuis bien avant la pandémie. Pour Airbnb, l’accent a toujours été mis sur l’acquisition et la croissance des utilisateurs. Cette focalisation s’est faite au détriment de la rentabilité, et rien ne garantit une solution à ce problème à long terme. 

« Nous avons subi des pertes nettes chaque année depuis notre création, et nous ne serons peut-être pas en mesure d’atteindre la rentabilité », a indiqué le directeur du géant tech américain.

Il a renchéri. : “Nous avons subi des pertes nettes de 70,0 millions de dollars, 16,9 millions de dollars, 674,3 millions de dollars et 696,9 millions de dollars pour les années se terminant le 31 décembre 2017, 2018 et 2019, et les neuf mois se terminant le 30 septembre 2020, respectivement. Notre déficit cumulé était de 1,4 milliard et 2,1 milliards de dollars au 31 décembre 2019 et au 30 septembre 2020, respectivement”.

Depuis sa création en 2008 jusqu’au 30 septembre, l’entreprise a cumulé près de 2 milliards de dettes. Des emprunts ont été effectués pour couvrir les frais de marketing et d’agrandissement mais la compagnie s’est heurtée à un frein majeur: la régulation. Comme Uber, la régulation pèse sur la croissance d’Airbnb.

Perspective de croissance: l’introduction en bourse d’Airbnb est-il opportun ?

L’introduction en bourse d’Airbnb marque un tournant majeur pour l’entreprise

L’introduction en bourse d’Airbnb sera effective à la fin de l’année . Les rumeurs d’une entrée en bourse remontent à 2015, les investisseurs attendant patiemment l’occasion d’investir dans une start-up qui se targue d’avoir une marque mondiale au niveau des services de partage et de réservation de maisons.

Toutefois, il semble étrange de rendre l’entreprise en IPO*, étant donné que le secteur des voyages a été durement touché par la pandémie de coronavirus. La direction avait prévu de lancer l’introduction en bourse en mars, mais on s’attendait à un délai plus long, au moins jusqu’à ce qu’un vaccin ait été trouvé et approuvé, pour éviter le risque d’une inscription en bourse au milieu d’un second blocage et de voir les revenus s’effondrer à nouveau.

L’argent collecté peut être utilisé pour diverses choses, notamment des investissements, des acquisitions et le remboursement de l’argent emprunté par Airbnb pour faire face à la crise sanitaire du début de l’année. C’est aussi un moyen pour les fondateurs de l’entreprise et les premiers investisseurs, y compris les membres de la famille, les employés et les sociétés de capital-risque, de vendre tout ou partie de leurs participations et de gagner de l’argent à partir de leurs paris initiaux sur le démarrage. 

On ne sait pas combien d’actions pourraient être vendues au moment de l’introduction en bourse. La société a déclaré qu’elle autoriserait ses employés à vendre jusqu’à 15 % de leurs actions lors de l’introduction en bourse le mois prochain.

Investir en bourse: devrait-on miser sur l’action Airbnb ?

En ce temps de Covid, investir sur Airbnb comporte d’énormes risques

Récemment, il a été signalé que les propriétés d’Airbnb revenaient de la pandémie en meilleur état que les hôtels. Alors que les réservations d’hôtels ont chuté de 70 % en mars, les réservations de locations à court terme ont diminué de moins de 50 % et semblent être revenues. Les visiteurs restent également plus longtemps, utilisant souvent des chambres à louer comme alternative au travail à domicile.

Il a été accusé de rendre les locations inabordables, voire de détruire les villes, car les investisseurs achètent des biens locatifs et évincent les locataires.

Cela a accru la demande de réglementation locale, dont le site peut être difficile à suivre. Il y a un projet de loi au Congrès qui obligerait la Airbnb à contrôler les locations en cas de violation des ordonnances locales

Au regard de ces arguments, investir sur Airbnb paraît compliqué surtout que l’entreprise est très endettée et sort d’une impasse extrêmement difficile à cause de la crise. Toutefois, l’espoir d’un vaccin reste intéressant pour l’avenir de l’entreprise. Le meilleur conseil concernant l’action d’Airbnb est l’observation.

*IPO: Initial Public Offering

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here