Baisse du cours de l’or: Un mois de novembre à oublier!

0
592

Avant le mois novembre, l’or et le bitcoin étaient les deux actifs phares du marché financier. Le 6 août, l’once d’or se vendait à  2063. 54 mais pour finir par connaître sa plus forte baisse en 7 ans (-4.53%), le 9 novembre après l’annonce du vaccin de Pfizer. Le métal jaune a vu son cours diminuer inlassablement au cours du mois de novembre. Voyons les facteurs à la base de cette dépréciation au cours de cette période.

Qu’est-ce qui peut expliquer la hausse du cours de l’or?

Dans le système monétaire international, l’or joue le rôle de réserve de valeur en cas de volatitlité des monnaies fiduciaires. Dans l’historique boursier du métal, on a remarqué que beaucoup de tendances haussières correspondent à des périodes de fortes crises économiques. Après la crise des subprimes en 2008, le cours de l’or a doublé sur le marché.

Cette année, la hausse du cours de l’or a été portée essentiellement par les mesures prises par les banques centrales pour assouplir l’effet de la crise. En effet, les plans de relance des différentes autorités monétaires mondiales qui ont débouché sur des taux d’intérêts très bas voire négatifs joints à la dépréciation des monnaies fiduciaires ont poussé le cours du métal vers le haut.

L’optimiste du vaccin a fait chuter le prix de l’or

L’annonce du vaccin a fait chuter le cours de l’or de 4.53%

A l’annonce du vaccin, le 9 novembre, le prix de l’once d’or est passé de 1648 euros à 1570 euros. Il a conservé cette tendance baissière pendant une quinzaine de jours pour chuter vers 1520 euros au 24 novembre et finir dramatiquement au premier décembre avec un prix de 1480 euros.

Par contre, les marchés boursiers ont fait le chemin inverse. Avec une progression de 20%, le CAC 40 a réalisé sa meilleure performance mensuelle depuis sa création. Wall Street a connu son meilleur mois depuis 1987. En effet, le Dow Jones a affiché une croissance de 11.87% tandis que Nasdaq et S&P 500 tendaient respectivement vers une hausse de 10.76% et 11.8%

Les élections américaines ont propulsé les marchés vers le haut

Trump Vs Biden: des élections pour sauver l’amérique

En dehors du vaccin, les élections américaines ont joué un rôle important dans la tendance haussière des marchés. La semaine qui suit les résulats partiels de l’élection présidentielle américaine, a vu Dow Jones  progresser de 6.9 points et Nasdaq et S&P 500 croitre respectivement de 9% et 7.3%

Si l’incertitude planait sur la situation d’après les élections à cause de la thèse conspirationniste de “guerre civile”, les marchés ont réagi autrement. Semblaient-ils bien apprécier l’élection du candidat démocrate à la maison blanche malgré il a promis d’élever la taxe sur les revenus supérieurs à 400 000 dollars.

L’or reste-il viable à l’avenir?

Le vaccin et les élections américaines ont  insufflé une vague d’optimisme sur les marchés. Quand on sait que le cours de l’or a profité de l’incertitude des marchés, on peut vite comprendre un retour à la normale, grâce au vaccin affaiblira le prix du métal. Pourtant, les spécialistes croient que dans un moyen et long terme, le cours de l’or pourra rebondir.

En effet, les pressions d’inflation qui pèsent sur les économies à cause des plans de relance et les taux d’intérêts bas pourront propulser le cours de l’or sur le marché. La récente nomination de Yanet Jellen au trésor américain peut conforter la hausse du métal jaune, elle qui est très favorable aux taux bas.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here