Dernière baisse d’impôt : en bénéficiez-vous ?

0
769
baisse des impôts

Bonne nouvelle pour les personnes ayant un revenu inférieur à 1.700 euros par mois. Le gouvernement français a prévu, dans le cadre de la loi de finances 2017, un allégement d’impôts en leur faveur. Et ce, après avoir supprimé la 1ère tranche d’imposition en 2015 et diminué les plafonds du quotient familial qui a eu des conséquences fâcheuses sur les revenus moyens.

Une baisse d’impôt entrée en vigueur le 16 janvier 2017

Cette baisse d’impôt, annoncée par le gouvernement l’été dernier, est entrée en vigueur le 16 janvier 2017. Ce sont donc plus de 5 millions de ménages, ayant opté pour la mensualisation, qui verront leur imposition diminuer. Les personnes ayant choisi de payer leurs impôts par tiers en bénéficieront «dès le 1er tiers provisionnel de février 2017 », selon un communiqué de Bercy.

Le même communiqué a précisé que cette baisse «portera à 6 milliards le montant total des baisses d’impôt sur le revenu décidées par le gouvernement» sur la seconde moitié du quinquennat. Pour Bercy, il s’agit «de rendre aux Français une partie des efforts fournis pour la remise en ordre de nos finances publiques».

Suis-je concerné par cette baisse d’impôt ?

Sachez d’abord que pour bénéficier de cette réduction à taux plein (20% du montant de votre impôt), vous devez avoir un revenu fiscal de référence inférieur à 18.500 euros au cas où vous seriez célibataire (fiscalement parlant bien sûr). Pour ce qui est des couples qui gagnent moins de 3.400 euros par mois, le plafond du revenu fiscal de référence (RFR) est à multiplier par deux. Ajoutez à cela que chaque enfant ou personne à charge augmente ce RFR de 3.700 euros.

Si vous êtes, donc, une personne qui gagne moins ou autant que ces plafonds, chacune de vos mensualités sera donc diminué de 20%.

Et si vos revenus annuels sont un peu au-dessus ? Pas de panique. Vous bénéficierez quand même de cette réduction. En effet, comme le précise le Ministère des Finances, « afin d’éviter tout effet de seuil » la baisse d’impôt est lissée de 18.500 à 20.500 euros.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here