N26 est la banque mobile la plus valorisée en Europe !

0
3371
Logo de la banque N26

Alors que la néobanque allemande N26 vient de terminer un nouveau tour de table, elle devient la banque mobile avec la plus grande valorisation en Europe.

En effet, N26 vient de lever 300 millions de dollars (soit près de 260 millions d’euros) notamment pour s’attaquer à de nouveaux marchés comme les États-Unis.

Depuis sa création en 2013, le montant total des levées de fonds de l’entreprise a atteint 513 millions de dollars (environ 444 millions d’euros).

Cette dernière levée de fonds a permis à la fintech de décrocher le fameux titre de “licorne”, puisque l’entreprise est maintenant valorisée à 2,7 milliards de dollars.

Rappelons qu’une licorne décrit généralement une entreprise du secteur des nouvelles technologies de moins de 10 ans dont la valorisation est supérieure à 1 milliards de dollars sans même avoir fait d’introduction en bourse.

Avec l’augmentation croissante du nombre de clients qui utilisent les nouvelles technologies pour suivre l’évolution de leurs comptes et de leurs portefeuilles, pour payer leurs factures et pour faire des virements bancaires, N26 est une solution idéale puisqu’elle propose des services bancaires 100 % en ligne.

La banque attire donc de plus en plus de clients.

La fintech allemande réunit aujourd’hui plus de 2,3 milliards de clients (contre 1 millions en juin 2018) et vise 100 milliards notamment avec l’ouverture de N26 à d’autres marchés comme les États-Unis et d’autres pays hors Europe.

D’importants investisseurs ont décidé de parier sur cette fintech allemande

Cette fois-ci, les investissements privés proviennent de la société américaine de capital-risque Insight Venture et du fonds monétaires singapourien GIC.

Les anciennes levées de fonds avaient permis à des investisseurs historiques de rejoindre l’aventure.

On pensera notamment au géant internet chinois Tencent et à l’assureur allemand Allianz lors du tour de table en mars 2018.

L’Intelligence Artificielle fait également partie de l’objectif de développement de la banque N26

N26 indique qu’elle va travailler sur des projets basés sur l’intelligence artificielle “pour proposer une expérience bancaire sur-mesure toujours plus agréable et plus personnalisée”, mais pas seulement.

Dans une recherche d’optimisation des coûts et d’augmentation de la rentabilité, les banques traditionnelles devraient davantage se tourner vers des entreprises qui peuvent innover et moderniser leurs offres.

Mais c’est un “domaine dans lequel les banques traditionnelles pèchent” selon N26.

L’IA permettrait donc à la banque mobile de travailler sur un autre avantage compétitif : “mieux répondre aux attentes des utilisateurs”.

Comme nous l’avions expliqué dans une analyse précédente, le secteur financier est l’un des secteurs les plus consommateurs d’automatisation des processus.

Cela passe par divers processus de robotisation basés sur l’IA qui permettent de gagner du temps et d’augmenter la rentabilité notamment en ce qui concerne :

  • La relation client avec les chatbots (systèmes d’IA permettant de donner des réponses aux questions simples des clients 24h/24 et 7j/7),
  • Le back-office avec l’automatisation des processus de gestion simple des tâches administrative et répétitives (ouverture de comptes, suivi de dossiers, traitement des réclamations, contrôle des risques opérationnels, audit et reporting…).

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here