Barry Callebaut : premier trimestre fiscal grevé par un mois de novembre difficile

0
402

Barry Callebaut, le leader mondial du chocolat haut de gamme, vient de publier un chiffre d’affaires de 1,429 Milliard de Francs Suisses pour son premier trimestre fiscal, soit la période septembre à novembre 2008. Cela matérialise une croissance de 0,7% en données publiées, et de 7,2% à change constant. Les volumes sont en progression de 2%. Le consensus était fixé légèrement au-dessus de 1,53 MdCHF.

“Les taux de croissance favorables des deux premiers mois du trimestre ont été contrebalancés par la faiblesse de la demande au cours du troisième. En effet, en novembre 2008, toute l’industrie chocolatière a été confrontée à un fléchissement des marchés. La demande s’est affaissée tandis que la clientèle s’est mise à passer ses commandes à plus court terme”, explique le groupe, qui s’est reposé sur “une bonne croissance dans les marchés émergents d’Europe orientale et d’Asie, conjugués à des gains de parts de marché en Amérique du Nord”, pour compenser le recul des ventes dans les marchés matures d’Europe occidentale.

“Pour le reste de l’année, nous nous attendons à une bonne évolution des marchés émergents et d’Amérique du Nord. En outre, nos volumes en sous-traitance vont s’accélérer suite à l’entrée en jeu, en janvier 2009, de nouvelles capacités de production au Mexique et au Japon. Les mesures de rationalisation introduites en janvier 2008 et la diminution du coût de certains intrants ont conduit à des marges plus élevées”, a expliqué le président Patric de Maeseneire. “Bien qu’il faille s’attendre à ce que les clients et les consommateurs restent prudents, en particulier dans les marchés matures d’Europe occidentale, nous pensons qu’avec notre stratégie basée sur l’expansion géographique, l’innovation et le leadership des coûts, nous sommes en bonne position pour surmonter l’âpreté de l’environnement économique. Par conséquent, nous restons convaincus de pouvoir atteindre nos objectifs financiers à quatre an”, a-t-il conclu.

Les objectifs à quatre ans du groupe (période 2007/08-2010/11) reposent sur une croissance moyenne des volumes de ventes de 9 à 11%, et de l’EBIT de 11 à 14%, pour 13 à 16% de croissance du bénéfice net, sous réserve d’événements majeurs imprévus

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here