CAC 40: La bourse de Paris glisse en ce début de semaine!

0
553

Le CAC 40 a reculé pendant trois journées en ce début de semaine. Ce mauvais résultat vient tout juste après un mois historique pour l’indice boursier français. En effet, au mois de novembre, le CAC 40 a réalisé sa meilleure performance boursière depuis sa création. Mais, cette semaine, entre les incertitudes liées au Brexit et la chute drastique de l’action STMI ELECTRONICS, la bourse de Paris est en pleine chute.

Négociation post Brexit : La bourse de Paris toujours dans l’attentisme!

Les difficultés pour l’UE et la Grande Bretagne à trouver un accord fait régner l’incertitude sur les marchés

Les marchés attendaient vraiment avec impatience la conversation téléphonique entre Ursula Von Der Leyen, présidente de la Commission Européenne et Boris Johnson, Premier ministre Britannique, pour au final en recevoir les mêmes propos qu’en Janvier : “ les conditions de négociations n’étaient pas réunies.”

Cette situation crée beaucoup d’incertitude auprès des investisseurs craignant un deal à l’OMC entre l’UE et la Grande Bretagne. Les marchés auraient préféré un deal à la Canadienne avec l’abaissement des tarifs à plus de 97%. La tendance baissière suite à ce genre de situations tendues n’est pas anodin. La bourse de paris avait chuté de 10% lors de l’initiative du référendum en 2016. Le vendredi noir! Le marché s’en souvient encore.

Cette semaine, la bourse a reculé sur les trois journées de 0.64 %, 0.23% et 0.25%. Aujourd’hui on attendait à un rebondissement de la bourse  suite au plan de relance de 916 milliards des Etats-Unis. Mais, l’indice boursier CAC 40 semble bien être trop fragilisé par l’attentisme du Brexit.

Chute du Titre de STMICROELECTRONICS: l’indice CAC 40 poursuit avec sa tendance Baissière

Après une progression au cours du mois novembre pour une relative stabilité au début du mois décembre, l’action STMICROELECTRONICS a chuté de 11.80% le 8 décembre. Cette baisse pour le géant italo-français spécialisée dans la fabrication de puces électroniques au niveau du marché boursier est due à l’annonce de l’entreprise de revoir à la baisse ses résultats de moyen terme. Au lieu d’une rentabilité de moyen terme entre 17 à 19%, ce sera plutôt 15 à17%.

L’entreprise a rapporté que cette révision pessimiste est la résultante de la remontée de l’euro face au dollar. En effet, les prévisions de l’entreprise se reposaient l’hypothèse d’une parité euro dollar de 1.12 mais la parité de 1.16 plomberait les rentrées de l’entreprise qui vend en dollar.

Malgré que LVMH a pu réalisé une croissance de (+0.72%) et renault (3.81%), les baisses de STMICROELECTRONICS (-11.80%), L’oréal (-0.92%),Total (-0.15%) et Sanofi (-1.04%) ont fait chuter le CAC 40. 

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here