Le CAC 40 rebondit à la clôture et efface ses pertes

0
0

Le CAC 40 rebondit fortement en limitant ses pertes en fin de seance à 5916 pt. Une ráction sans aucun doute porté par le discours de Jerome Powell devant la commission des affaires bancaires du Sénat qui ont sans surprise rassuré les places financieres dont celle de Paris qui voit 75 % de ses pertes initiales effacées grâce un discours rassurant du président de la Réserve fédérale.

Devant la commission, il réaffirme qu’une politique monétaire restrictive ne donnerai lieux à une aucune récession économique, liberant ainsi les mouvementas des investisseurs sur le CAC 40.

Combattre l’inflation

Jerome Powell est plus que jamais déterminée « nous agissons rapidement » pour ce faire. « Nous avons à la fois les outils dont nous avons besoin et la détermination nécessaire pour restaurer la stabilité des prix (…), tout en indiquant que les « conditions économiques sont généralement favorables ». Il n’a pas cependant pas évoqué les hausse des taux.

Le CAC réduit ses pertes même si la tendance reste trés mitigée comme sur les places de Francfort (-1.02 %), ou Londres (-0.78 %) ainsi que sur l’E-Stoxx50 (-0.77 %).

Les marchés obligataires se detendent fortement avec -16,5 Pts sur nos OAT à 2,16 %, -15 Pts sur les Bunds à 1,615 %, -17,5 Pts sur les BTP italiens à 3,61 % et cela Malgres une dégrigolade de 5 % du baril de Brent de la mer du Nord, à 108,27 dollars. Un signal illustrant parfaitement les craintes de ralentissement de l’économie mondiale. En Amerique , les T-Bonds affichent également -16 Pts de base à 3,145 % alors que le baril de pétrole chute de -5 % vers 109 $.

Niveau Valeur, en hausse:

Orange : +1,5% avec Stedim, Vinci, BioMerieux

Sanofi : +1% avec Hermes, Icade, Bic, Engie, Gecina

Aramis : +4% avec Guerbet, Medincell, Showroomprivé (+3,5%)

Waga : +3% avec TFF, Ipsen, Lysogène

Claranova : +2,5% avec Bassac, Nexity, Capgemini, LNA et Worldline

Tarkett grimpe de 2% contre la tendance de marché, bénéficiant de son statut de ‘situation spéciale’ en bourse.

Pernod Ricard : +1,8% suivi de Ramsay, Bureau Veritas, Atos

Niveau valeurs en Baisse, Dassault Aviation : -2,5% avec JC Decaux et ADP et le groupe Accor perd -1,7%.

La volatilité risque de durer, surtout depuis que le président américains Jo Biden a réclamé une suspensions des taxes sur les taxe sur l’essence et le diesel devant le Congrés.

La Bourse de Paris a donc perdu 0,81% à 5.916,63 points, Londres a cédé 0,88%, Francfort 1,11% et Milan 1,36%. Ces baisses interviennent après deux séances de rebond technique sans réel explications. Le CAC a certes entamé la séance dans le rouge mais un sursaut de fin de séance lui permets de limiter les pertes en terminant à 5916 pts.

La séance se termine sur une stabilisation de la tendance à la baisse sur le CAC, malgré un nouvel discours anti inflation du président de la banque de Féderale. Il faudra retenir cette définitation de la tendance baissière qui consiste à observer des creux de plus en plus bas et des rebonds de moins en moins hauts. Le CAC 40 est révélateur de cette perte confiance des opérateurs devant une inflation grandissante.