LVMH : mise en examen d’un membre du comité exécutif

0
759
Logo LVMH (Moët Hennessy - Louis Vuitton)

Jeudi 22 septembre, le géant du luxe a subi une chute au CAC 40 de 4,16 % à la Bourse de Paris. Son action quant à elle se voit perdre 106,90 euros soit 6,10 %. Pra railleur l’un des membres de son comité exécutif en la personne de Nicolas Bazire est mis en examen, ce qui n’arrange guère les choses.

Le verdict est tombé : mise en examen pour complicité d’abus de bien sociaux. Pour Nicolas Bazire qui affichait un parcours jusqu’alors irréprochable, c’est une situation plus que regrettable. Ancien directeur de campagne d’Édouard Balladur, holding familiale du richissime Bernard Balladur et le directeur général du groupe Arnault, rien ne laissait deviner de telles accusations.

Nicolas Bazire est pour le moment libre et non soumis au contrôle judiciaire. Il pourrait cependant être étroitement lié aux rétrocommissions engagées dans plusieurs contrats d’armement relatifs au dossier Karachi de 2002.

Logo LVMH (Moët Hennessy - Louis Vuitton)

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here