SES : la Commission Européenne choisit SES Astra pour le service de navigation EGNOS

0
196

SES ASTRA, une société SES, a annoncé aujourd’hui qu’elle avait été choisie par la Commission Européenne (CE) pour fournir des services au programme de navigation européen EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service). EGNOS est gérée par la CE pour le compte de l’Union Européenne (UE).

Selon les termes du contrat, SES ASTRA fournira à l’UE une charge utile sur mesure, ainsi que l’infrastructure adéquate nécessaire au sol. La charge utile fonctionnera en bande L et sera située sur le nouveau satellite SIRIUS 5 de SES ASTRA.

Le lancement du satellite SIRIUS 5, actuellement construit par Space Systems/Loral pour le compte de SES Satellite Leasing Limited (sur l`île de Man), est prévu pour la seconde moitié de 2011. Il sera positionné sur la principale position orbitale de Sirius à 5 degrées Est. SES ASTRA envisage de commencer l’opération de la charge utile d’EGNOS vers la fin 2011.

EGNOS complète le principal système de navigation GPS – et à l’avenir aussi GLONASS et GALILEO – en signalant et améliorant la fiabilité et la précision des signaux. Il fournira aussi des services de navigation européens avant la mise en service de GALILEO. Le système EGNOS, totalement compatible avec GALILEO, pourra être utilisé dans toute l’Europe et l’Afrique du Nord.

Ferdinand Kayser, Président et CEO de SES ASTRA, a déclaré: “Nous sommes très fiers d’avoir été choisis par la CE pour contribuer à cet important service de navigation par satellite qui jouera un rôle considérable dans le développement et la réalisation du système GALILEO. Cette décision montre que les satellites commerciaux de SES ASTRA présentent un grand intérêt pour les clients gouvernementaux et institutionnels en quête de capacité pour leurs projets basés sur satellite, à l’exemple d’EGNOS.”

La décision de la Commission Européenne suit celle déjà prise par le gouvernement des Etats-Unis sur un contrat avec AMERICOM Government Services, une société affiliée à SES, et portant sur l’embarquement d’un capteur expérimental à bord d’un vaisseau spatial commercial, programme connu sous le nom de Commercially Hosted Infrared Payload Flight Demonstration Program (CHIRP). Le lancement du satellite est prévu plus tard, l’année prochaine.

“Ces nouveaux accords montrent que SES a beaucoup de succès auprès des clients gouvernementaux et institutionnels qui représentent un marché intéressant en pleine croissance “, a dit Romain Bausch, Président et CEO de SES. ” Notre puissance en tant que leader des opérateurs satellite et moteur principal de l’industrie des satellites fait de nous un partenaire particulièrement fiable et flexible pour les clients institutionnels et gouvernementaux. Par ailleurs, les clients institutionnels profitent de nos importants programmes d’investissement à long terme au sein de notre flotte de satellites. Ils bénéficient aussi de notre compétence de longue date dans l’exploitation des satellites commerciaux, ce qui devrait ouvrir diverses perspectives en matière de charge utile embarquée dans les années à venir.”

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here