Le Conseil constitutionnel rejette le remboursement de 700.000 euros pour le Front National

0
407
Conseil Constitutionnel

Après l’Ump, c’est le Front National qui a quelques soucis avec le remboursement des frais de Marine Le Pen pour la campagne présidentielle 2012. Le Conseil constitutionnel a en effet rejeté le remboursement de près de 700.000 euros.

L’institution a fait valoir le caractère “non électoral” de certaines dépenses, comme les frais pour des nuits d’hôtel, l’organisation d’une université d’été ou celle d’une soirée pour un comité de soutien. Des réintégrations ont été effectuées pour les autres candidats, en revanche, aucune n’a été réalisée pour Marine Le Pen. Il devrait donc y avoir quelques réactions de la part de ce parti.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here