Le conseil de sécurité des Nations Unies (ou de l’ONU) : qu’est ce que c’est ? A quoi sert-il ?

0
594

Voici une transcription de cette vidéo.¨

A quoi sert le Conseil de Sécurité de l’ONU ?

Née en 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Organisation des Nations Unies, l’ONU, a été créée pour faciliter le dialogue international et éviter de nouveaux conflits. Elle regroupe aujourd’hui presque tous les pays du monde, soit 193 Etats.

Qu’est ce que la Charte de Nations Unies ?

La charte des Nations Unies précise les objectifs et les différents organes qui compose l’ONU parmi lesquels :

  • l’Assemblée Générale, où chaque Etat dispose d’un siège qui lui permet notamment de voter sur des questions relatives à l’organisation: budget, acceptation de nouveaux membres, élection du secrétaire général …
  • La Cour Internationale de Justice, règle des conflits juridiques sur demande des Etats
  • Enfin, le Conseil de Sécurité a la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationale. Son rôle est central puisque ses décisions doivent s’appliquer à l’ensemble des pays membres.

Quels sont les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU ?

Le Conseil de Sécurité de l’ONU est composé de 15 pays membres, qui se réunissent lors de séances :

  • 5 membres sont permanents : ils disposent d’un droit de veto, c’est-à-dire qu’ils peuvent bloquer une décision. Il s’agit des pays vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale: la Chine, les Etats-Unis, la France, le Royaume Uni et la Russie.
  • Les 10 autres membres sont non-permanents : ils sont élus pour deux ans par l’Assemblée Générale. Chaque année, la moitié d’entre eux est renouvelée.

Quelles décisions peut prendre le conseil de sécurité ?

Les décisions prises par le Conseil de Sécurité, appelées résolutions, peuvent être de différentes natures :

  • Des positions ou des recommandations, comme en 2017 lorsqu’il a condamné les tirs de missile de la Corée du Nord.
  • Des sanctions économiques, comme en 2010 contre l’Iran pour lui interdire d’investir à l’étranger dans certaines activités sensibles comme les mines d’uranium.
  • Enfin, des opérations militaires. Initialement, la charte des Nations Unies prévoyait la création d’une armée commune qui n’a jamais vu le jour. Dans les faits, le Conseil de Sécurité autorise un ou plusieurs Etats à intervenir, comme en 1991, lors de la guerre du Golfe, où 34 pays ont combattu l’Irak qui avait attaqué le Koweït.

Pour palier la création de l’armée commune, le Conseil de Sécurité a développé des opérations de maintien de la paix, avec les casques bleus, dont l’objectif est de protéger les populations, d’aider les pays dans leur reconstruction ou encore de renforcer les institutions des pays en transition. Actuellement, on compte une quinzaine d’opérations dans le monde, par exemple au Liban, au Soudan du Sud, ou encore en Haïti.

Blocage des résolutions en cas de veto d’un membre permanent, manque de représentativité… Aujourd’hui, le Conseil de Sécurité est critiqué et certains demandent sa réforme.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here