Brexit – Quelles seraient les conséquences pour la Grande-Bretagne, pour l’Europe et pour la France ?

0
5008
Brexit

Quelles seraient les conséquences d’un Brexit pour la Grande Bretagne ?

Les acteurs de la scène économique internationale ne se montrent pas très optimistes concernant l’avenir du Royaume-Uni en cas de « Brexit ».

Selon Christina Lagarde, le PIB britannique pourrait subir un manque à gagner évalué entre 1.5 et 9.5% et l’ancien président de la Commission Européenne a affirmé que « les Britanniques ne doivent pas s’attendre à être accueillis les bras ouverts par leurs anciens partenaires européens après avoir abandonné le navire »

De plus, Barack Obama étant actuellement en quête d’accords de libre-échange avec de grands espaces économiques, Londres ne devrait pas être en mesure de pouvoir rapidement négocier de nouveaux accords avec le reste du monde.

L’Union Européenne quant à elle, économiserait la remise au budget que Margaret Thatcher avait négocié en 1984 en vertu d’une contribution financière que le Royaume-Uni versait à l’UE dans le cadre de « la Politique agricole commune », contribution dont le pays profitait peu. A titre indicatif, cette contribution a couté, ne serait-ce qu’à la France, 1.4 milliard d’euros en 2014 !

Attendons-nous également à une belle dévaluation de la livre sterling dans le cadre de ce scénario, les investisseurs ne souhaiteront pas naviguer en eaux troubles, ils s’orienteront vers d’autres marchés et la saisie de leurs liquidités contribuera à enfoncer la monnaie britannique.

Cependant, le Royaume-Uni représente près de 15% du PIB de l’Union Européenne contre 4% pour l’Allemagne et il réceptionne 10% des exportation de la Zone-Euro. Nul doute que sans lui, la cadence de l’Union Européenne serait assujettie à un ralentissement.

Même s’il existe encore des incertitudes sur de nombreuses éventualités en cas de « Brexit », si le vote « out » l’emporte lors du référendum du 23 Juin, le Royaume-Uni aurait certainement bien plus à perdre que l’Union Européenne.

Quels seraient les effets d’un Brexit pour la France ?

D’un point de vue financier, la France pourrait perdre près de 2.5 milliard d’euros d’exportations en cas de vote « out » et sa contribution pour l’Union Européenne risquerait d’augmenter d’environ 1.2 milliard d’euros.

En contrepartie, elle pourrait profiter d’une opportunité étant donné que de nombreuses institutions financières implantées à la City envisagent de déménager sur Paris en cas de Brexit.

La France pourrait tenter de rendre la place financière de Paris de nouveau attractive si elle effectue un assouplissement fiscal et ce serait l’occasion pour le pays de récupérer une grande partie de ses 150 000 travailleurs sur la City tout en diminuant le phénomène de « fuite des cerveaux ».

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here