Crédit immobilier : Comment réduire la facture de l’assurance ?

0
298

Avec des taux d’intérêt au plus bas, l’assurance du prêt immobilier représente un poids de plus en plus important dans le coût de l’emprunt bancaire. Il n’est désormais pas rare de voir des prêts immobiliers sur lesquels l’assurance du prêt représente plus de la moitié du coût total de l’emprunt. Comment faire pour limiter la facture ? C’est cette question centrale qui nous guidera au fil de cet article.

Des records pour les taux d’intérêts

Pour Pierre Chapon, président du courtier Pretto, les taux constatés sont à leur plus bas niveau historique, bien en dessous de ce qui était observable en décembre 2019. Chez Empruntis, au 19 février 2021, les taux constatés sont les suivants :

Durée d’emprunt Meilleur taux Taux moyen constaté
7 ans 0,3 % 0,65 %
10 ans 0,4 % 0,75 %
15 ans 0,58 % 0,95 %
20 ans 0,72 % 1,10 %
25 ans 0,91 % 1,35 %

 

Même son de cloche du côté du courtier Meilleurtaux.com ou l’on observe une tendance baissière des taux par rapport à Janvier 2021. Si l’on couple ces taux très bas avec un assouplissement des conditions d’accès au crédit et notamment la hausse de 33 à 35 % du taux d’endettement, les demandes de prêts immobiliers pourraient repartir à la hausse sur l’année 2021. Dans ce contexte extrêmement favorable, le poids de l’assurance sur le prêt immobilier pèse de plus en plus lourd.

Bon à savoir : Dans ce contexte de taux très bas, il est opportun de renégocier votre prêt immobilier avec la banque. Bien que chaque cas mérite une étude, il est commun de considérer qu’au dessus d’un écart de 0,7 points entre votre taux et le taux proposé, la renégociation ou le rachat de crédit sont profitables.

Assurance prêt immobilier : Jusqu’à 50 % du coût du crédit

Assurance prêt immobilier : Jusqu'à 50 % du coût du crédit 
La santé du souscripteur est la variable centrale dans l’évaluation du montant de l’assurance sur le prêt immobilier

Impensable jusqu’il y a quelques mois, ce point devient réalité pour un nombre croissant de profils. Pour de nombreux emprunteurs, c’est désormais l’assurance du crédit immobilier qui représente le premier poste de coût du crédit immobilier.

Car si les taux sont directement impactés par la politique de la banque centrale européenne, ce n’est pas le cas de la police d’assurance. Le montant de celle-ci reste lié à des problématiques comme l’état de santé du souscripteur. La décorrélation entre le taux et le montant de l’assurance est donc évidente. Des taux bas n’ont alors aucune influence sur le montant de l’assurance. Pas plus que des taux plus élevés. Mécaniquement, lorsque les taux d’intérêts sont bas, l’assurance du prêt représente un coût plus important, en proportion du coût total de l’emprunt.

Opter pour la délégation d’assurance

La délégation d’assurance consiste à recourir à un organisme différent de celui qui vous propose le prêt immobilier. Il s’agit d’une disposition initiée par la loi Lagarde et qui permet aux emprunteurs d’économiser plusieurs milliers d’euros. Cette loi, complétée par la loi Hamon et plus récemment par un amendement du sénateur Bourquin, permet désormais de choisir à la souscription son assurance mais aussi d’en changer à chaque date anniversaire du contrat. La seule condition est de pouvoir présenter à l’organisme prêteur, une assurance avec des garanties au moins équivalentes.

Il y a quelques mois, l’UFC que choisir alertait en signalant que les banques captaient environ 75 % des assurances sur un prêt immobilier. Pour des prix affichés parfois au double ou au triple de ce que propose la concurrence. Et avec les mêmes niveaux de garantie.

Etude à l’appui, le comparateur d’assurance Magnolia montrait avec 3 ménages différents que le coût total de l’assurance pouvait être divisé par plus de 2. Comment ? En optant pour une assurance sur son prêt autre que celle proposée par l’organisme prêteur. Avec à la clé, des économies de plusieurs dizaines de milliers d’euros sur la durée totale de l’emprunt.

Bon à savoir : Si l’assurance sur un prêt immobilier n’est légalement pas obligatoire, il n’est pas possible dans les faits de pouvoir contracter un prêt auprès d’une banque ou d’un tiers sans présenter une assurance pour cet emprunt.

Utiliser un comparateur d’assurance

Il s’agit plus d’un outil pour trouver la meilleure délégation d’assurance. Les comparateurs d’assurance sont aujourd’hui un outil très utilisé par les ménages qui cherchent à obtenir le meilleur prêt immobilier possible.

Si ces comparateurs se basent sur les taux d’intérêts, ils présentent aussi des comparatifs des assurances sur les prêts contractés. Ils permettent surtout aux utilisateurs de gagner un temps précieux et de pouvoir trouver la solution optimale le plus rapidement possible. Commencer ses recherches via ces comparateurs est une solution optimale. A noter que les comparateurs peuvent aussi vous permettre d’avoir un levier de négociation avec votre banque. 

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here