Créer une boutique en ligne : petit guide et exemple d’un shop de mode rock

0
1796
Créer une boutique en ligne

La croissance du commerce en ligne à l’échelle mondiale est beaucoup plus élevée et rapide que celle des commerces de détail traditionnels dits “physiques”.

Selon plusieurs études comme par exemple celles de l’institut Statista, les ventes mondiales de commerce de détail en ligne atteindront 6,54 milliards de dollars en 2023, les achats en ligne étant en tête de liste des activités en ligne les plus populaires au niveau mondial. Le commerce électronique est à la fois le secteur qui connaît la croissance la plus rapide et celui qui a le plus de valeur aujourd’hui.

Lorsque nous faisons des achats en ligne, (sur des sites bien construits et ergonomiques), tout se fait de façon aisée et fluide. Si c’est le cas c’est que la plupart des sociétés investissent énormément sur l’expérience utilisateur.

Si vous voulez créer votre boutique eCommerce, vous devez comprendre en détail ce qu’il faut pour la lancer avec succès à partir de zéro. Cet article décrit donc ce qu’il faut savoir pour pour créer un site web de commerce électronique qui soit professionnel.

Création d’un site de commerce électronique

La création d’un site de commerce électronique est un peu différente de la construction d’un site standard ou du lancement d’un blog. Au-delà de la sécurisation de votre nom de domaine et de votre hébergement web, vous devrez prendre en compte les logiciels et les solutions de paiements, ainsi que les questions de fabrication, d’expédition, de stockage et de conformité des données.

Il convient de mentionner qu’une étude de marché approfondie et la recherche d’un créneau sont des étapes essentielles avant de créer votre site web. Il ne sert a rien d’avoir un joli site web si personne n’achète vos produits. En règle générale, recherchez des produits tendance qui correspondent à votre passion.

1. Acheter un nom de domaine

Trouvez un nom de domaine qui identifie correctement votre marque. C’est très facile et cela ne prend que quelques minutes. Il existe de nombreux sites disponibles (par exemple la plateforme OVH) pour l’achat d’un nom de domaine pour des sommes vraiment ridicules (quelques euros la plupart du temps).

2. Trouvez un développeur web

Si vous ne disposez pas du savoir-faire technique, du temps, de l’énergie et de la patience nécessaires pour créer votre site, engagez un développeur web. Un développeur vous permet de lancer un site web professionnel est une période relativement courte. Faites preuve de diligence et recherchez un développeur ayant l’expérience nécessaire pour créer des plateformes de commerce électronique. Si votre budget est serré il y a des plateformes pour trouver des personnes freelance à moindre coût (ex : Upwork).

3. Choisissez une plate-forme e-commerce “pré-construite”

Plateforme eCommerceChoisissez une plateforme de commerce électronique populaire que de nombreux développeurs connaissent bien pour économiser de l’argent et du temps (il y en a de très nombreuses mais certaines se détachent, du très simple Shopify “clé en mains”  ou de Woocommerce adossé au populaire WordPress à des solutions plus grosse et plus complexes comme Prestashop ou Magento).

Ces outils permettent d’intégrer facilement le traitement des paiements, des plugins, etc. Vous pouvez effectuer une recherche en ligne ou demander à votre développeur de vous recommander celle qui répond le mieux aux besoins de votre entreprise.

4. Mettez de l’ordre dans vos documents

Créez et eCréer une sociéténregistrez votre entreprise (SA, SARL, SAS, Autoentrepreneur… vous trouverez la société correspondant à votre profil) et n’oubliez de prendre en compte tous les aspects juridiques, comptables et fiscaux.

Nous vous recommandons de bien vous documenter et si besoins de faire appel à des conseils : cabinets comptables, avocats, fiscalistes etc. Il y a des organismes facilitant ces procédures en lignes mais un professionnel vous aidera dans toutes vos formalités et vous permettra d’aller plus vite sans faire d’erreur. Ne négligez pas cette étape cruciale.

5. Lancez votre site web

Dès que vous avez terminé la plupart des étapes ci-dessus, mettez votre site en ligne. Vous pouvez le faire avant même de lister vos produits. Demandez à votre développeur de créer une page d’accueil, une page de contact et une page “À propos de nous”. Il ne faut pas se leurrer, avoir un site avec une allure professionnelle n’est pas si aisée. ça demande de l’investissement financier bien sûr mais aussi du temps.

6. Mettre en place une solution de paiement

Paiement en ligneVous avez besoin d’une passerelle de paiement et d’un processeur de cartes de crédit pour accepter les paiements sur votre site de commerce électronique. La plupart des grandes banques de place proposent ces solutions, votre développeur devra entrer en contact avec ces dernieres pour une mise en plus “dans les règles”.

Les plateformes evoquées plus haut permettent également d’intégrer des solutions “clé an mains”, l’installation se fait en très peu de clics et le paramétrage est aisé. Les solutions de paiement les plus utilisées sont le célèbre PayPal et Stripe qui a le vent en poupe

Vous allez avoir besoin des éléments suivants :

  • Une société correctement déclarée et enregistrée
  • Un site internet sécurisé (pages https)
  • Une politique de protection de la vie privée
  • Une politique de retour
  • Des conditions d’expédition et de livraison
  • Un support
  • Des antécédents de crédit irréprochables
  • Un compte bancaire professionnel

7. Calculer l’emballage, l’expédition et le stockage

Avant de lancer votre site de commerce électronique, vous devez déterminer le conditionnement des commandes et la manière d’expédier et de stocker votre stock. Vous devrez peut-être décider si vous utiliserez le drop shipping ou le stockage en entrepôt, si vous utiliserez UPS, USPS, FedEx ou une combinaison des deux pour expédier et suivre les colis, ainsi que la taille des colis dont vous aurez besoin.

Vous devez également déterminer si vous devez inclure du matériel promotionnel dans vos colis et si vos produits sont soumis à des restrictions d’expédition.

8. Promouvoir votre site web de commerce électronique

Investissez dans la commercialisation de votre boutique en ligne.

Vous pouvez utiliser

  • le marketing de contenu (par exemple via la tenue d’un blog) pour obtenir un trafic organique (faire que votre site soit bien référencé dans les moteurs de recherche dont google dont l’essentiel du traffic organique provient),
  • les médias sociaux pour accroître la notoriété de la marque,
  • les vidéos,
  • le marketing d’influence pour promouvoir vos produits et votre marque auprès de leurs adeptes,
  • les markets places comme amazon, ebay ou google shopping,
  • la publicité via des moteurs de recherche comme Google…

Il existe de nombreux moyens de promouvoir votre marque et la bonne nouvelle est que le marketing en ligne en ligne est en général beaucoup plus efficace que dans des supports papiers ou la télévision. Ils permettre en plus de suivre de façon optimale les stats de conversion. Vous pouvez faire appel à un prestataire comme une agence Web. En tout cas documentez vous à ce sujet, il est primordial d’acquérir des connaissances à ce sujet, c’est très important pour le succès de votre business et il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire par vous même au début.

Exemple d’une petite entreprise qui a monté sa boutique en ligne de produits “Rock et Punk”

Boutique Rock CityLa boutique RockCity (rockcity.fr) est une boutique de vente de vêtements et accessoires dans le domaine de la mode alternative. C’est d’ailleurs une leçon a retenir, si vous souhaitez monter un site, il est préférable de choisir une niche (ici la mode Rock) plutôt que de se lancer dans quelque chose de trop généraliste. C’est plus aisé de se faire une place à coté des mastodontes que sont par exemples des sites comme Amazon (amazon.fr). En faisant ainsi vous pouvez fédérer une petite communauté de passionnés. Si vos produits et votre service client plus “humain” est à la hauteur, vous vous constituerez lentement mais sûrement une clientèle fidèle qui trouvera chez vous un contact client personnalisé moins “froid” que celui auquel vous avez à faire dans les grosses structures.

C’est le cas de ce site dont le nombre de clients ne cesse de croître et la personne qui gère le site se veut confiante. Lenaïc, le fondateur déclare:

C’est très long, il faut être patient… ça va bientôt faire un an que je m’occupe du site, j’apprends tous les jours, je ne peux pas encore me verser un plein salaire, mais avec l’évolution de ces derniers mois ce sera possible avant la fin de l’année. Mon objectif et de faire de ce site un des leaders du marché. C’est tellement satisfaisant de voir les commandes tomber tous les jours. Ça motive pour la suite.

Et la motivation il en faut, rien n’est facile, et l’idée qu’il est possible de gagner plein d’argent sur Internet en ne faisant rien est fausse. Il faut de la détermination, une soif de réussir et un travail acharné.

Dans cette exemple la société est une SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle). Le site web est monté sur WordPress et la plateforme de eCommerce est Woocommerce.

L’aventure n’en est qu’à ses début, les “fans” du site deviennent de plus en plus nombreux notamment grâce à la page Facebook associée: facebook.com/rockcityboutique.

En résumé

Nous espérons que vous avez maintenant une meilleure compréhension de ce qu’il faut pour créer votre site de commerce électronique et en faire une entreprise réussie. C’est beaucoup de travail pour le faire démarrer, mais avec la croissance continue de l’industrie, vous vous mettrez en position de réussir au final. Dans une période ou le digital prend de plus en plus d’importance c’est une opportunité à ne pas laisser passer.

On pense souvent qu’il n’y a plus de place pour les nouveaux entrants, c’est faux ! Chaque jours de milliers de boutiques en ligne sont lancées et le succès est au rendez-vous pour nombre d’entre elles. Les boutiques en ligne ont déjà fait leurs preuve de résistance face à la concurrence des entreprises traditionnelles ou même face aux crises économiques.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here