Cryptomonnaies : CeFi ou DeFi pour 2021 ?

0
340

L’univers des cryptomonnaies s’est construit en partie sous fond de centralisation des décisions économiques et de centralisation du pouvoir décisionnel. C’est parce qu’elles apparaissaient comme des contre-pied à ces préceptes que des projets comme celui du Bitcoin ont vu le jour. Aujourd’hui, une branche des actifs cryptographiques se tournent vers le système CeFi et entendent donner au secteur les outils centralisés nécessaires pour se développer.

CeFi et DeFi : quelles différences ?

CeFi et DeFi : quelles différences ?
Contrairement à la CeFi, la finance décentralisée ne nécessite pas d’organe qui coordonne un système

La CeFi est ce que l’on nomme la finance centralisée (centralized finance). A l’inverse, la DeFi désigne la finance décentralisée (decentralized finance).  D’emblée, on comprend bien que ces deux notions ne sont pas simplement différentes mais bien en opposition totale.

La finance décentralisée, sur laquelle se sont basés de nombreux projets comme celui du Bitcoin permet à chacun de détenir des actifs et d’investir dans les cryptomonnaies sans avoir à passer par un organe central régulateur. Dans un système centralisé, cet organe central régulateur est souvent joué par des entités comme les banques. La finance décentralisée permet aussi de conserver un relatif anonymat. Dans le cadre de la finance centralisée, les acteurs oeuvrent souvent comme des banques de cryptomonnaies. Il existe donc bien un organe régulateur. La CeFi souhaite encadrer le développement des cryptomonnaies en fournissant des outils logistiques analogues à ceux du monde de la finance traditionnelle. Dans un sens, la CeFi aurait un rôle de transition à jouer entre le monde financier que nous connaissons et un monde plus axé sur les monnaies numériques. La DeFi aurait tendance à appeler à plaider pour un système géré autrement.

Pour certains, le concept de CeFi va à l’encontre même de l’idéologie des cryptomonnaies, forme de monnaie qui se voulait disruptive d’un système arrivé à bout de souffle.

Les prévisions pour 2021

De nombreux analystes misent sur un développement encore plus important de la finance décentralisée au cours de l’année 2021. Nous pensons, entre autre, au projet Uniswap qui a révolutionné les échanges de cryptomonnaies. L’entreprise dispose d’ailleurs de son propre token : UNI. Au cours des dernières semaines, celui-ci a littéralement explosé en multipliant son cours par plus de 5 en l’espace d’à peine deux mois. Uniswap n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

En terme de valeur immobilisée, le secteur de la DeFi représente aujourd’hui plus de 35 milliards de dollars investis dans des projets. Une hausse exponentielle, notamment sur les 5 premières semaines de l’année 2021. Une hausse qui pourrait se prolonger pour l’année 2021.

Néanmoins, les prévisions sont rendues plus difficiles sur la finance décentralisée car il s’agit d’un monde dans lequel l’innovation est reine. Ainsi, un projet porteur d’avenir peut rapidement se retrouver dépassé par un projet concurrent et apportant une solution meilleure et / ou à moindre coût. Selon la société d’investissement Multicoin Capital, la finance décentralisée devrait grignoter du terrain sur la finance centralisée dans les 2 prochaines années.

Quelques projets CeFi et DeFi sur lesquels investir en 2021

Quelques projets CeFi et DeFi sur lesquels investir en 2021
Les projets de prêts de cryptomonnaies pourraient prendre encore plus de poids en 2021.

Côté CeFi, le projet Celsius Network devrait encore prendre de l’ampleur en cette année 2021. Celui-ci permet en effet des prêts en cryptomonnaies. Concrètement, il s’agit pour l’utilisateur de déposer des cryptomonnaies que Celsius utilisera pour que d’autres utilisateurs ou institutions puissent obtenir des prêts en monnaie fiat. En terme de rendement, les taux d’intérêt varient entre 2 et 3 % avec des rendements dépassant parfois les 10 %, notamment pour les stablecoins. D’autres projets comme Nexo ou BlockFi permettent aussi les mêmes fonctionnalités. Ces projets pourraient fortement se développer dans les mois et les années à venir.

La finance décentralisée pourrait aussi se développer via des projets comme Compound ou Aave qui sont des solutions d’approvisionnement en cryptomonnaies. D’autres projets cryptos comme celui de Maker pourraient aussi exploser en 2021. Il s’agit ici d’un système dont la décentralisation est poussée à son paroxysme. En effet, ce sont les détenteurs du token qui votent les règles de fonctionnement. Dans tous les cas de figure, si le secteur de la finance décentralisée venait à encore se renforcer pour l’année 2021, ce qui est fort probable, cela pourrait avoir un impact positif sur le cours du token Ethereum. En effet, une grande partie des projets DeFi se basent sur la blockchain de la cryptomonnaie.

Finalement, il semblerait que l’appartenance d’un projet à la CeFi ou à la DeFi ne soit pas un facteur intrinsèque de réussite. Les deux branches devraient continuer à se développer en 2021. Reste simplement à sélectionner les potentiels les plus intéressants.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here