Daniel Cohn-Bendit prend la défense de José Manuel Barroso

0
689
Photo de Daniel Cohn-Bendit
Source photo : Marie-Lan Nguyen via Wikimedia

Daniel Cohn-Bendit, qui ne fait pas pour autant l’apologie des décisions prises par la Commission européenne, est monté ce week-end au créneau pour prendre la défense de Manuel Barroso. Celui-ci pour rappel est considéré par le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, comme le carburant du FN ou encore par le président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, comme un homme dépassé.

Daniel Cohn-Bendit a donc déclaré sur Europe 1 que : «Le compte en Suisse de Cahuzac, ce n’est pas Barroso. Les difficultés du gouvernement à mettre en place sa politique, ce n’est pas Barroso. Le made in France qui ne marche pas, ce n’est pas Barroso».

Photo de Daniel Cohn-Bendit
Source photo : Marie-Lan Nguyen via Wikimedia

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here