Devises : l’Euro conserve des gains après son envolée d’hier

0
282

La BCE fait flamber l’Euro… L’annonce hier par Jean-Claude Trichet, le président de la Banque centrale européenne, d’une “possible” hausse des taux directeurs dès avril, a propulsé l’Euro à 1,40$ en séance, au plus haut depuis 4 mois. Ce matin, la monnaie européenne se stabilise un cran en arrière à 1,3955$ (-0,04%), mais les analystes anticipent une poursuite de la fermeté de la devise dans l’anticipation d’un tour de vis monétaire.

M. Trichet a donc surpris les marchés jeudi en évoquant explicitement la possibilité d’une hausse des taux en vue de juguler l’inflation. Le patron de la BCE a estimé qu’une “grande vigilance s’impose” afin de contenir des risques inflationnistes, encore renforcés par la récente flambée des cours du pétrole. La BCE a ainsi revu en hausse ses prévisions d’inflation pour 2011, désormais attendue dans une fourchette de 2% à 2,6% (au-dessus de l’objectif de 2% de la BCE), contre 1,3% à 2,3% prévu en décembre dernier. En 2012, la hausse des prix reviendrait entre 1% et 2,4% contre une précédente prévision de 0,7% à 2,3%.

L’Euro a désormais regagné près de 4,5% depuis le 1er janvier, à la faveur d’une amélioration sur le front de la crise de la dette européenne et de l’écart grandissant entre la politique monétaire en Europe et aux Etats-Unis, où l’inflation n’inquiète toujours pas la Réserve fédérale, la hausse des prix restant contenue à 1,6% en janvier sur un an. A court terme, les cambistes attendent de connaître cet après-midi les chiffres de l’emploi américain pour février qui pourraient avoir fait ressortir près de 200.000 créations de postes le mois dernier selon les anticipations des analystes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here