Devises : l’euro toujours ferme, BCE en vue…

0
286

Les dégradations de notation ne semblent plus avoir de prise sur l’euro qui reste très ferme ce matin à 1,4230/$ entre banques, alors que Fitch Ratings a dégradé de trois crans la note souveraine du Portugal, de ‘A-‘ à ‘BBB-‘ à la veille du week-end. La perspective de notation est “négative”. L’agence de notation se dit “inquiète face à la possibilité que le Portugal ne bénéficie pas d’une aide extérieure à court-terme, pendant la campagne qui précédera les élections législatives du 5 juin”.

L’élément de soutien majeur pour l’euro reste l’anticipation d’une hausse des taux de la BCE “promise” par Jean-Claude Trichet, peut-être dès cette semaine, alors que la prochaine réunion monétaire de la banque centrale européenne est fixée jeudi…

En attendant, suite au vote au Fonds Monétaire International (FMI) de l’activation d’un fonds de crise de 581 Milliards de Dollars (408 MdsE), la France s’est félicitée de l’activation des Nouveaux accords d’emprunt du FMI vendredi. Cette opération fait suite à l’entrée en vigueur, le 11 mars dernier, des nouveaux accords d’emprunt flexibilisés et augmentés, conformément à l’engagement pris par les Chefs d’Etat et de Gouvernement du G20.

“Tout au long de la crise, le G20 et la France ont soutenu le renforcement de l’action et des ressources du Fonds monétaire international. A cet égard, l’activation des Nouveaux accords d’emprunt permet de conforter la capacité financière du Fonds Monétaire International” a souligné Christine Lagarde.

Les montants disponibles pour le FMI via les mécanismes multilatéraux d’emprunt ont ainsi été multipliés par 10 depuis 2009, passant de 34 Mds DTS à 367,5 Mds DTS, soit environ 416 Mds E.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here