Devises : l’euro toujours sous pression, les agences de notation toujours en pointe

0
110

La parité euro/dollar reste proche des 1,46 ce mardi matin à 1,4625 entre banques, en attendant la réunion de la Réserve Fédérale US qui débute aujourd’hui. La Banque centrale américaine ne devrait pas modifier ses taux directeurs demain soir, mais ses déclarations seront une nouvelle fois suivies de très près dans le cadre du pilotage monétaire de sortie de crise outre-Atlantique… Pendant ce temps, les agences de notation continuent leur basse besogne : Après la Grèce dégradée par Fitch et l’Espagne pointée du doigt par Standard & Poor’s, c’est encore S&P’s qui a dégradé d’un cran lundi la note souveraine de crédit du Mexique cette fois, évoquant les “challenges fiscaux” qui devraient persister dans les prochaines années.

S&P s’inquiète donc ouvertement, malgré les récentes augmentations des impôts au Mexique et les efforts pour relancer la croissance économique… La note souveraine du pays a été revue de “BBB+/A-2” à “BBB/A-3” (perspective stable). Les mesures en matière de recettes adoptées dans le cadre du budget 2010 devraient d’après l’agence remédier aux risques immédiats de vulnérabilité fiscale aux recettes pétrolières volatiles, mais l’incapacité à élargir significativement la base fiscale et la faible probabilité de réforme majeure dans les prochaines années suggèrent que le Mexique afficherait plutôt un profil de dette en ligne avec la catégorie “BBB”..

Les notes d’agence continuent de sortir au moment où les Etats-Unis envoient à l’inverse des signes économiques plutôt rassurants, à l’image des derniers chiffres du chômage US de novembre, revenus quasiment à l’équilibre sur un mois. De quoi soutenir le dollar…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here