Devises : la situation au Moyen-Orient soutient le dollar

0
249

Alors que la situation au Proche et au Moyen-Orient continue de se dégrader, à l’image des événements qui se précipitent en Libye, le dollar retrouve son rôle de protection et remonte encore ce mardi matin, avec un euro à 1,3580/$ entre banques en Asie. Le baril de pétrole aussi conforte son rebond dans la région des 95$ le WTI, l’or étant repassé de son côté à plus de 1.400$ l’once.

En Libye, 12ème exportateur mondial de brut et membre de l’OPEP, un des fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a déclaré hier que l’armée maintiendrait l’ordre “à n’importe quel prix”, tout en promettent la mise en oeuvre d’un programme de réformes. On attend ce jour une déclaration du “Guide” lui-même que certaines rumeurs donnaient en fuite hier soir pour le Vénézuéla… Rappelons que la nation d’Afrique du Nord qui possède les plus grandes réserves de brut du continent, a pompé en moyenne 1,6 million de barils de pétrole par jour en janvier, soit l’équivalent d’environ 8% de la consommation américaine.

Sur le marché des changes, l’impact de l’indice Ifo du climat des affaires allemand, qui a atteint un nouveau sommet en février s’établissant à 111,2 contre 110,3 le mois précèdent, a du coup été dilué hier lundi sur les marchés. Aux États-Unis, Wall Street est resté fermé pour la journée des présidents (“Presidents’ Day”), ce qui a quelque peu freiné les échanges sur le marché des devises qui devrait donc rester très volatil ce mardi, toujours à l’écoute des événements dans le monde arabe.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here