Dogecoin : Vers une explosion de la bulle ?

0
57

Alors que le token Dogecoin s’échangeait contre à peine la moitié d’un centime d’euro en début d’année 2021, son cours a été multiplié par plus de 70 en l’espace d’à peine 4 mois. Laissant craindre le pire pour les investisseurs et un potentiel risque de bulle.

La folie spéculative autour de Dogecoin

La folie spéculative autour de Dogecoin  Dans un marché globalement baissier depuis quelques jours, sous fond de menaces règlementaires, le Dogecoin ne cesse de surprendre. Alors que le cours du Bitcoin et celui de l’Ethereum semblent être à la peine depuis plusieurs jours, le Dogecoin ne connaît pas la crise et semble insensible à cette vague baissière.

Alors que le token s’échangeait contre 0,06 € le 13 avril dernier, le cours du Dogecoin s’envole depuis une semaine. Avec un token qui s’échange au 20 avril contre 0,34 €, après un pic enregistré hier à 0,36 €. Un cours qui a donc été multiplié par près de 6 (+500 %).

Comme élément d’explication, un nouveau tweet d’Elon Musk, qui avait déjà poussé la crypto vers des sommets en février dernier. En publiant “Doge Barking at the moon” (chien aboyant sur la lune) le 15 avril, il semblerait que le PDG de Tesla et de SpaceX ait poussé encore plus largement la dynamique haussière enclenchée deux jours plus tôt. A la suite de ce tweet, le marché a immédiatement réagit, entrainant une hausse en flèche sur les journées du 15 et du 16 avril. La journée du 17 avril a été celle de la correction avant une nouvelle hausse visible depuis 3 jours. L’influence d’Elon Musk sur les cryptomonnaies n’est plus à démontrer comme en atteste l’article “How Elon Musk’s Twitter activity moves cryptocurrency markets” publié par Blockchain Research Lab.

Pour exemple, lors du changement de la biographie de son compte Twitter, le simple ajout du #bitcoin avait provoqué une ruée vers la plus célèbre des cryptomonnaies. En à peine 30 minutes, le token BTC avait progressé de plus de 6 %. Soit une variation de plus de 60 millions d’euros grâce à un simple tweet.

Dogecoin : Une répartition des tokens qui pousse à l’interrogation

Près des deux tiers des tokens en circulation seraient actuellement détenus par moins de 100 portefeuilles. Ce chiffre pourrait interroger l’investisseur qui serait prêt à miser sur Dogecoin. Avec une telle structuration du capital, force est de constater que les baleines de Dogecoin ont un poids considérable et une influence importante sur l’évolution des cours. En cas de vente massive de tokens de plusieurs de ces baleines, le cours du Dogecoin pourrait alors rapidement s’effondrer. Les 5 plus gros portefeuilles en Doge représentent même de plus de 40 % du volume total de tokens. Le portefeuille le plus fourni du projet dispose quant à lui de plus du quart des tokens en circulation (28 %). Lui conférant un potentiel d’impact considérable sur le cours du Dogecoin.

Selon certains observateurs, la bulle autour du Dogecoin pourrait exploser d’ici la fin de l’année 2021. En attendant, d’autres prédictions font état d’un token qui pourrait rapidement casser la barre des 0,50 € l’unité.  Pour Konstantin Boyko-Romanovsky, PDG et fondateur d’Allnodes, la hausse soudaine du Dogecoin peut être assimilée à un phénomène type “cygne-noir”. Le cygne-noir est une théorie statistique qui définit un évènement fortement imprévisible et ayant une faible probabilité de se produire. Un évènement qui lorsqu’il se produit a des conséquences considérables. Selon lui, le marché pourrait corriger cet évènement rapidement.

L’analyste de Freetrade David Kimberly précise que l’achat du Dogecoin répond à des dynamiques purement spéculatives. Les gens n’achètent pas la crypto pour ce qu’elle représente en tant que projet mais bel et bien en espérant que d’autres investisseurs vont miser dessus. Créant au passage un surplus de demande par rapport à l’offre et entrainant de facto, les prix vers le haut. Selon cette analyse, nous sommes aussi clairement orienté vers le schéma d’une bulle qui pourrait exploser à tout moment.