Enel se retire du projet EPR de Flamanville

0
520

La firme italienne Enel affirme ne plus être intéressée par le projet de fabrication d’un réacteur 3ème génération à Flamanville dans la Manche dont EDF est le chef de file. L’annonce du groupe transalpin intervient après le relèvement de 2 Mds€ du coût total de ce programme nucléaire. Le PDG, Fulvio Conti a assuré que son entreprise, qui est engagée à concurrence de 12,5% dans cet EPR devrait être indeminisée pour les engagements qu’elle a déjà pris. Certaines sources avancent par ailleurs que le rejet en 2011 par voie référendaire du programme de relance du nucléaire a également influé sur la décision de l’investisseur.

Malgré son retrait du projet de Flamanville, le géant italien a confirmé l’intérêt qu’il accorde au secteur énergétique de l’Hexagone. Le patron d’Enel a déclaré que ce marché reste stratégique pour la firme. D’ailleurs, l’Italien est présent dans diverses activités se rapportant au domaine de l’énergie verte l’électricité et le gaz.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here