Envie d’épargner plus responsable ?

0
1422
Epargne responsable

Avec le changement climatique et ses conséquences qui s’intensifient, de plus en plus d’investisseurs sont à la recherche de solutions dites “plus responsables”.

En témoigne les encours de fonds durables qui en 2019, ont presque doublé avec 278 milliards d’euros soit une hausse de 28% par rapport à 2018.

Longtemps considérés comme de simples solutions de diversification, les investissements écologiques ont à présent trouver leur place dans les allocations des épargnants français.

De plus, la loi PACTE 2019 et les récents accords politiques (COP21, Accord de Paris) ont activement participé à l’essor des investissements durables et écologiques.

Vous souhaitez apporter une touche de vert à votre épargne ? Voici ce que vous devez savoir avant d’investir.

Pourquoi investir dans la transition écologique ?

Ces dernières années, les investissements au sein de fonds durables ne cessent d’augmenter, avec vous l’avons vu, des encours records.

L’écologie avec la prise de conscience de plus en plus forte du changement climatique, devient une préoccupation pour beaucoup d’investisseurs. L’investissement au sein de fonds durables permet alors de contribuer au développement de la transition écologique et de donner du sens à son épargne.

Comment investir dans la finance durable ?

Ventilation par classe d'actifs
Source : Novethic

Les investissements verts peuvent avoir plusieurs formes, et comme tout investissement, sont soumis à des risques plus ou moins élevés.

Selon l’Indicateur annuel des fonds relevant de la finance durable distribués en France réalisé par Novethic, les investissements verts sont répartis en plusieurs classes d’actifs.

Ce sont les actions qui représentent 50% des encours en 2019, avec une performance moyenne de +28%.

Les fonds monétaires eux, représentent 28% des encours et les obligations 16%.

Sous quelle forme trouver des fonds verts ?

Les fonds verts peuvent avoir plusieurs formes, ils peuvent être :

  • Des OPCVM
  • Des produits structurés
  • Des projets sur des plateformes de crowdfunding
  • Des fonds Private Equity
  • Des ETF (trackers)
  • Des bons de caisse
  • Des obligations convertibles
  • Des obligations vertes (Green bonds)

Où sont disponibles ces fonds ?

Beaucoup de fonds sont accessibles en investissement direct, mais un grand nombre sont disponibles sur des supports d’épargne.

En effet, la loi PACTE 2019 a contribué au développement des investissements durables en demandant aux assureurs d’intégrer dans leurs contrats des fonds dits ISR (Investissements Socialement Responsables).

Ainsi, tous les contrats multisupports d’assurance-vie ou d’épargne retraite (PER) comporte au minimum 1 support durable labellisé.

En plus de retrouver ces fonds au sein des PER ou assurance-vie, ils sont également accessibles depuis un PEA, PEA-PME ou compte-titres.

Fonds durables : comment s’y retrouver ?

Du fait de la demande croissante des épargnants pour investir sur des fonds verts, de nombreux fonds ont été créés. Cependant, beaucoup de fonds n’avaient de vert que le nom…

Aussi, pour aider les investisseurs à y voir plus clair parmi tous ces nouveaux fonds, le gouvernement a mis en place des certifications et des labels officiels.

Ces labels ont pour objectif premier de certifier que les fonds ont une vraie dimension durable et ainsi limiter tout risque de greenwashing.

Le label Greenfin

Label GreenfinLancé en Juin 2019 par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le label Greenfin a pour mission de garantir la transparence et l’engagement environnemental des produits financiers.

Le label est un repère de transparence et d’exigence dans le monde de la finance verte.

Les encours des 18 fonds labellisées Greenfin ont atteint 6 milliards d’euros fin 2019. Parmi eux, des fonds français mais également européens.

Tous les fonds labellisés ont l’obligation de rendre des comptes aux épargnants sur la façon dont sont utilisés les investissements au sein de projets responsables.

A noter que le label Greenfin a la particularité d’exclure les fonds qui investissent dans des entreprises opérant dans le secteur nucléaire et les énergies fossiles.

Le label ISR

Label ISRSoutenu par le Ministère des finances, le label ISR a pour volonté de rendre plus lisible la stratégie d’investissement de fonds français et européens.

En 2019 ont été labellisés 117 fonds portant le nombre de fonds à 263 pour un encours de 128 milliards d’euros.

L’offre labellisée ISR représente 46% du marché des fonds durables ouverts aux particuliers contre 28% en 2018. En revanche, elle ne représente plus que 20% de la collecte globale.

De plus, pour davantage aider les épargnants à repérer les vrais fonds durables l’AMF renouvelle sa doctrine pour tenter de clarifier l’offre de fonds durables. Cette doctrine a pour objectif de lutter contre le greenwashing utilisé par de nombreux fonds « faussement » verts.

En somme, avant d’investir au sein d’un fonds, veillez à repérer si le fonds est labellisé par l’un des deux labels officiels. De plus, n’hésitez pas à vous renseigner sur la société à l’origine du fonds et sur les risques inhérents au fonds.

 

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here