L’Etat français pourrait acquérir des participations dans Alcatel-Lucent

0
324

Alcatel-Lucent n’est pas encore prêt de se sortir de la crise. Récemment, l’équipementier télécoms a gagé ses brevets pour obtenir une ligne de crédit de 1,6 Mds €. Mais cette décision n’a pas du tout plu à l’État français qui, actuellement, annonce vouloir soutenir le pôle câbles sous-marins de la firme par une prise de participation. En effet, selon une source sure, le gouvernement est actuellement en passe d’acquérir des parts dans Alcatel-Lucent via France Télécom.

Toutefois, cette opération d’une valeur totale de 100 à 150 M€ est loin d’être suffisante pour entrainer des changements significatifs au sein du groupe franco-américain qui dépense près de 700 M€ chaque année. Dans le court terme, on pourrait s’attendre à des résultats positifs, mais sur une longue période, trouver une solution pérenne et durable serait plus que nécessaire, soulignent les analystes d’Aurel BGC.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here