Il commande des faux billets par Internet et se fait livrer par la poste

0
597
Billets de 50 euros

Un jeune homme de Longjumeau en région parisienne a été interpellé car il avait commandé une série de faux billets par la poste. Il avait effectué la commande par le biais d’Internet et du réseau crypté TOR sur ce qu’on appelle le “DarkNet”. Ce réseau où l’anonymat est garanti permet de faire l’acquisition d’une multitude de produits illégaux comme la drogue, les armes et donc de la fausse monnaie.

Le colis provenait de Hollande et contenait une quarantaine de faux billets de 50 euros : chaque billet avait été payé environ 20% de sa valeur faciale.

Alors que pour des achats “classiques” via Internet le paiement se fait essentiellement via des cartes de crédit, sur le Darknet on paye surtout au moyen d’une monnaie électronique dématérialisée telle que le Bitcoin ce qui rend l’acquéreur non identifiable.

A l’heure ou l’Internet se développe de façon exponentielle, les enquêteurs de l’Office central pour la répression du faux monnayage (OCRFM) sont et seront de plus en plus confrontés à ce type de cybercriminalité.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here