Football et Économie : Tour d’horizon sur les finances de la Juventus!

0
284

L’élimination de la Juventus en Ligue des Champions face à l’équipe Lusitanienne du FC Porto a choqué le monde du football. La Vieille Dame pourtant favorite n’a pas pu se défaire des Dragons, emmenés par l’ancienne star du Real Madrid, Pepe, qui a donné tout son jus pour défendre les siens au cours de ce match. Cette déroute n’a pas seulement eu des incidences sportives, il a aussi répercuté sur la finance du club. L’action de Juventus a chuté de plus de 8,3%  à 0,793 euros à la bourse de milan. 

Faisons un petit tour d’horizon sur les finances du club turinois !

Finance de la Juventus : Un Club déjà au bord de la crise!

Comme tous les autres grands clubs européens, la Juventus a été largement affectée par la Crise de la COVID. Pour l’exercice 2019-2020, le club a révélé dans son état financier un déficit de 90 millions d’euros. Ce niveau de pertes aurait été double si le club n’avait pas trouvé un accord avec ses joueurs pour faire baisser les salaires.

Pire encore, au premier semestre de l’exercice 2020-2021, la Vieille Dame a déjà enregistré 113 millions d’euros de pertes. Les revenus de la billetterie font énormément défaut aux finances du club. L’élimination précoce en huitième de finales face à l’équipe Lyonnaise a aussi eu des effets néfastes pour les caisses du club en 2020. L’action de la Juventus avait chuté de 11,5% après leur échec face aux rhodaniens. Et, selon la Gazetta Dello Sport, l’UEFA a donné aux clubs qui ont franchi ce stade 10,5 millions d’euros.

Achat de Ronaldo : Bon pari ou mauvais calcul

Cristiano Ronaldo n’a pas pu aider les siens face au FC Porto.

Le transfert de la mégastar portugaise pour 117 millions d’euros a été effectué dans l’objectif de hisser le club au sommet tant au niveau économique et footballistique. Malheureusement, on constate que depuis cette opération, le club turinois n’arrive pas à dégager des excédents budgétaires. Pourtant, trois saisons avant, les finances du club étaient dans le vert. 

Cependant, on ne peut pas nier l’apport de Cristiano Ronaldo.  24 heures après sa signature, la Juventus avait vendu plus de 520 000 maillots. Les revenus annuels du club qui auparavant rôdaient autour des 350 millions ont passé vers 460 millions d’euros pour la première saison de Ronaldo. Au niveau marketing, le compte instagram du club s’est vu ajouter 1,5 millions d’abonnés. Une vraie force de frappe en bourse et pour négocier avec les sponsors !

En ce qui a trait à l’aspect sportif, l’apport du joueur est considérable. En trois saisons, le Lusitanien a déjà joué 121 matchs, il s’est montré décisif à 92 reprises et a remporté deux Scudettos. Toutefois, le portugais n’a pas encore répondu à la principale attente du club: remporter la ligue des champions. Avec le portugais,  l’équipe n’a même pas pu arriver à disputer une demie finale pourtant la Vieille Dame a été finaliste en 2015 et 2017. En réalité, le portugais n’est pas à lui seul responsable de ces revers.

La Juve doit-elle revoir le projet?

Après l’élimination des turinois à la ligue des Champions, les commentateurs ne cessent de poser une question: la Juve doit-elle vendre Cristiano Ronaldo ou doit-elle rallier au côté du portugais des joueurs de classe mondiale? Le portugais, malgré son âge, reste un atout considérable que ce soit au niveau sportif ou financier. Il donne au club un argument de taille pour mieux négocier les contrats avec les sponsors. De plus, il permet la vente de plus de billets pour les matchs.

L’inconvénient avec le portugais, il coûterait plus de 60 millions d’euros au club par an. Même si le club souhaiterait rallier à ses côtés des autres, la Vieille Dame sera heurtée à un problème majeur : la masse salariale. Les joueurs de classe mondiale coûtent vraiment cher. Conserver Ronaldo pourrait permettre à la Juve de renflouer ses caisses pour les deux prochaines années mais elle risque de passer à côté de son objectif de longue date. Le vendre pour acheter une autre ou plusieurs autres jeunes stars pour étoffer le projet footballistique ne serait pas une si mauvaise opération.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here