GM, le trésor américain n’est pas vendeur

0
735

Le trésor américain a affirmé que l’État ne vendra pas ses parts dans le constructeur automobile GM, qui a fait une offre pour le rachat de 200 millions de parts sur les 500 millions détenues par l’administration. Par rapport aux cours de 24,14 USD des actions vendredi dernier, une telle opération entraînerait des pertes s’élevant à 15 MdsUSD à l’État fédéral. Ce dernier aurait cependant indiqué, d’après certaines sources qu’il est prêt à céder à 30 USD. Les spécialistes du marché estiment cependant que l’État et les autres actionnaires ne peuvent sortir gagnants que lorsque la valeur de la firme atteint 53 USD.

Le PDG, Dan Akerson confie que le plan de sauvetage de GM prévoit que l’État se désengage totalement de l’industriel. Un évènement qui reste peu probable parce que le trésor ne se presse pas à céder toutes ses parts. Il est à noter par ailleurs que le montant total des investissements de ce dernier dans l’industriel est estimé à 50 MdsUSD.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here