Interview de Guillaume Gibault, créateur de la marque de sous vêtements Le Slip Français

0
1012

Guillaume Gibault, créateur de la marque de sous vêtements Le Slip Français

Actufinance.fr – Bonjour Guillaume Gibault et merci à vous de nous accorder cette interview.

Guillaume Gibault – Bonjour ! Merci à vous de vous intéresser à mon aventure c’est toujours un plaisir de voir que nos entreprises suscitent l’intérêt !

Vous êtes le créateur de la marque le slip français. Pouvez-vous nous présenter en quelques lignes votre société ?

Le Slip Français est une marque de sous vêtements haut de gamme entièrement fabriqués en France. Au delà de produits élégants et de qualité, notre aventure raconte une histoire, celle d’une usine posée au bord de la Dordogne qui depuis plus de 60 ans a vu plusieurs générations d’artisans français fabriquer des sous vêtements dans le respect de la tradition et des exigences du savoir faire à la Française.

Vous venez de rencontrer un vrai succès avec votre publicité qui a détournée les affiches de la campagne présidentielle 2012, en y insérant le mot slip. Comment vous est venue cette idée ?

Début mars 2012, la marque lancée 6 mois plus tôt commençait à prendre mais je cherchais l’étincelle, l’idée, le truc qui allait nous faire décoller. Le slogan de la marque était depuis le départ : « vous voulez changer le monde, vous voulez changer les choses, commencez par changer de Slip ! ». Lorsque François Hollande a révélé son slogan de Campagne, « Le Changement c’est maintenant », j’ai tout suite pensé « le Changement de Slip c’est maintenant ! » Après avoir détourné quelques affiches sur notre page facebook, nous avons tout de suite senti que la chose plaisait et faisait rire. J’ai donc décidé de pousser la chose un peu plus loin en détournant la vidéo de campagne du parti Socialiste ! A partir de là les médias ont repéré notre campagne et le « buzz » a démarré !

Le sujet de la délocalisation revient régulièrement dans l’actualité. Vous avez pour particularité de produire en France (en Dordogne). Pourquoi ce choix alors qu’on retrouve certaines marques parmi les plus grandes, produisant par exemple en Chine? Ne craignez vous pas, si ce n’est par la qualité, la concurrence par les prix ?

La plupart, si ce n’est l’intégralité des grandes marques fabriquent en effet dans des pays à bas salaires et donc à des prix défiant toute concurrence. Nous décidons simplement de ne pas vendre la même chose en proposant un produit fabriqué localement, dans le respect d’un savoir faire éprouvé et reconnu. Grace à la vente par internet, nous pouvons aujourd’hui vendre directement à nos clients, sans intermédiaire distributeur et ainsi proposer des prix qui restent raisonnables. Nos prix publics sont moins chers que les grandes marques du secteur et pourtant nos produits sont achetés à l’usine entre 5 et 10 fois plus cher. Le choix d’acheter un produit du Slip Français plutôt qu’un Slip d’une grande marque établie, c’est faire le choix de rémunérer plus justement un travail d’une grande qualité plutôt que d’alimenter les marges d’une grande marque qui profite des structures de couts moindre des pays à bas salaires. Dans une époque ou les clients s’interrogent de plus en plus sur ce qu’ils achètent et sont de plus en plus exigeant vis-à-vis des marques, c’est je pense un argument de vente de plus en plus fort.

Selon vous, quels sont les critères à remplir pour lancer avec succès un nouveau produit ou un produit ancien réactualisé ?

Il faut sortir du lot. Aujourd’hui la concurrence est extrêmement forte sur tous les segments de marché. Il faut donc se démarquer fortement dès le départ et ensuite attirer l’attention. Faire parler de soi, se faire connaitre, c’est la clé. Fabriquer en France c’est bien mais c’est loin d’être suffisant. Il faut faire bouger les lignes, réinventer ce savoir faire pour proposer sans cesse quelque chose de nouveau.

Quels sont vos objectifs en termes de chiffre d’affaires et de rentabilité pour les années à venir ?

Nous avons un objectif de 200,000€ de CA pour 2012 et le double pour 2013. En terme de rentabilité, il est encore trop tôt pour en parler !

Quels sont vos projets et idées pour le futur ?

Nous allons nous développer principalement dans 2 axes :

  • Développement produit : après avoir lancé de nouveaux produits pour Homme (Caleçons, Boxeurs, T Shirt, Chaussettes) nous attaquons les produits femme et des produits pour enfants très bientôt ainsi que pleins de nouveautés pour l’été : maillots de bain, sac de plage, Espadrilles… l’été 2012 sera Slip Français !
  • Développement Commercial : Nous souhaitons être distribués dans une vingtaine de points de vente en France d’ici la fin de l’année, dans des endroits clés qui permettront de construire notre notoriété. Dans le même temps nous souhaitons démarrer la vente sur certains marchés étranger, principalement le Japon (déjà une boutique), la Chine et les Etats-Unis. Je suis convaincu que la marque a un vrai potentiel à l’étranger et que le Madein France y sera encore plus valorisé qu’ici.

Merci à vous de nous avoir accordé cette interview.

Mais de rien c’est avec grand plaisir ! Et vive le Slip Français 😉 !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here