Mairie de Paris et agences immobilières main dans la main contre la discrimination dans l’accès au logement privé

0
1097
discrimination

Signature d’une charte anti-discrimination

C’est une nouvelle démarche que vient d’entreprendre la ville de Paris. Et c’est pour la bonne cause. La Capitale a signé une charte avec les fédérations des agences immobilières pour « enrayer les pratiques discriminatoires dans l’accès au logement privé ». Outre la mairie de Paris, les signataires sont la Fnaim, Unis, Century 21, Orpi, L’Adresse, Foncia et Laforêt. Ils s’engagent, lit-on dans la charte, à « prévenir les discriminations » à travers la formation de leur personnel afin de favoriser les bonnes pratiques et endiguer le caractère discriminatoire dans l’accès au logement.

Il existe depuis 2014 “le dossier anonyme”

La signature de cette charte anti-discrimination n’est pas la seule action entreprise par la mairie de la capitale. Cette dernière a, en effet, mis en place, depuis 2014, « le dossier anonyme » visant à dénoncer les pratiques discriminatoires relatives à l’attribution des logements sociaux.

Discrimination dans l’accès au logement : des cas avérés…

Cette charte a vu le jour, pour rappel, juste après le scandale suscité par l’annonce pour la location d’un logement à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) près de Paris. Une annonce publiée par l’agence immobilière Laforêt des Lilas, fin novembre dernier, précisant noir sur blanc ce qui suit : « Attention ! Important pour la sélection des locataires : nationalité française obligatoire, pas de noir… ».

La Ville de Paris a « balayé devant sa porte »

Suite à la signature de cette charte, la Ville de Paris a « balayé devant sa porte », pour reprendre les propos de Ian Brossat, élu du XVIIIe arrondissement. C’est le cas également pour les agences immobilières. Mais, est-ce suffisant ? Difficile de répondre par l’affirmative. En effet, rien n’empêche un propriétaire de passer une annonce « clean » tout en continuant à refuser de louer à des noirs, des arabes, des femmes seules, des vieux, etc. Vous n’avez qu’à faire un tour sur Youtube pour visionner les différents reportages sur cette problématique et avoir une idée sur les pratiques discriminatoires de certains propriétaires, ainsi que leurs méthodes et prétextes pour se débarrasser d’un potentiel locataire indésirable à leurs yeux.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here