Immobilier : Quelles sont les 10 villes les plus chères de France ?

0
125

Si l’année 2020 a été agitée pour le marché de l’immobilier, les prix à la vente sont restés relativement stables et ont même augmenté dans l’ensemble des villes de plus de 100 000 habitants. Aujourd’hui, zoom sur les villes les plus chères de l’hexagone et dont la population est supérieure à 100 000 habitants.

Paris reste indétrônable leader

Paris reste indétrônable leader Difficile d’imaginer autre nom que celui de Paris lorsque l’on parle des villes de plus de 100 000 habitants les plus chères de France. Encore une fois cette année la capitale s’adjuge la première marche du podium, avec un prix moyen au mètre carré de 10 683 euros. Et une hausse au passage de plus de 5,7 % sur les 12 derniers mois.

Cette moyenne cache néanmoins de grandes disparités entre les arrondissements. Selon le baromètre LPI Seloger de Novembre 2020, les prix signés atteignaient en moyenne 14 352 euros le mètre carré dans le huitième arrondissement, le plus cher de la capitale. Le sixième et le septième arrondissement complètent le podium 2020. Avec des prix moyens respectifs au mètre carré de 13 973 euros et 13 889 euros.

De l’autre côté, malgré une hausse des prix au mètre carré, le dix-neuvième arrondissement reste celui ou le prix au mètre carré est le plus bas. Avec en moyenne des biens signés à 8 265 € par mètre carré. Le vingtième avec 8 829 euros et le treizième avec 8 960 euros par m2, complètent ce podium des arrondissements les plus abordables. Quartier par quartier, les disparités sont encore plus criantes. Ainsi, le quartier le plus cher de Paris est à chercher dans le septième arrondissement. Avec plus de 16 000 euros en moyenne par mètre carré pour le quartier Saint Thomas D’Aquin. 

Un podium complété par deux villes franciliennes : Boulogne-Billancourt et Montreuil

Comme c’était déjà le cas pour l’année 2019, les deux villes franciliennes viennent compléter le podium des villes de plus de 100 000 habitants les plus chères de France.

Avec près de 130 000 habitants, Boulogne Billancourt est la ville francilienne la plus peuplée derrière la capitale. Elle est également depuis de nombreuses années, la ville francilienne la plus chère derrière la capitale. Avec un coût moyen au mètre carré de 9 063 euros. Un prix moyen en augmentation de 4,3 % sur les 12 mois de l’année 2020.

L’est parisien a aussi la côte avec une hausse spectaculaire d’une ville comme Montreuil. Si la ville de Seine-Saint-Denis de près de 110 000 habitants s’affichait déjà comme la troisième ville la plus chère de France en 2019, elle renforce encore sa position avec un prix au mètre carré qui a décollé de 10,4 %. Pour s’établir à 6 876 euros. Investir dans l’immobilier à Montreuil en 2020 a donc été un bon parti.

Lyon, Annecy et Bordeaux : Trois villes à plus de 5 000 euros le mètre carré

Lyon, Annecy et Bordeaux : Trois villes à plus de 5 000 euros le mètre carré Annecy, souvent citée parmi les plus belles villes de France, se hisse en 2020 à la cinquième place de ce classement. Entre les deux métropoles que sont Lyon et Bordeaux. Avec une hausse des prix modérés par rapport aux autres représentants de ce classement (+5,2 %), la capitale des Alpes affiche des prix moyens au mètre carré de 5 243 euros.

La capitale des Gaules affiche quant à elle la hausse la plus importante de ce classement. Avec une évolution des prix à deux chiffres (+11,6 %) sur l’année 2020. En moyenne, pour acheter à Lyon, il faut aujourd’hui compter une enveloppe de 5 652 euros par mètre carré. Avec des disparités évidentes selon les quartiers, la ville lyonnaise conserve son statut de première grande ville de Province.

Pour la capitale girondine, la hausse est encore présente après plusieurs années de fortes augmentations. Pour 2020, elle est plus modérée qu’ailleurs (+5,7 %) pour s’établir au dessus des 5 000 euros par mètre carré (5 023 €).

Nice, Nantes, Aix en Provence et Saint-Denis en queue de peloton

Régulièrement présente dans les classements des villes ou il fait bon vivre, Nice est logiquement l’une des villes les plus chères de l’hexagone. Avec pour 2020, un prix au mètre carré qui a bondit de 4,3 %. En 2020, il fallait compter 4 485 euros par mètre carré habitable. De son côté, Nantes connait une flambée des prix de l’immobilier. Comparable à ce qui était visible à Bordeaux il y a quelques années. Il faut désormais compter 4 151 euros par mètre carré pour s’offrir un logement en terres nantaises. Un montant en hausse de 10,4 % par rapport aux prix de 2019.

Aix-en-Provence, qui bénéficie de la proximité de Marseille, affiche la plus forte progression de ce classement. Dans les mêmes proportions que Lyon. Avec une hausse de 11,6 %, il faut aujourd’hui compter 4 123 euros du mètre carré pour s’offrir un logement dans la ville de Paul Cézanne. Enfin, Saint-Denis complète ce classement en s’établissant à la dixième place. Pour s’offrir un logement dans le chef lieu de la Seine-Saint-Denis, il faut compter en moyenne 3 973 euros par mètre carré. Soit une hausse de 5,2 % par rapport à 2019.

Pour l’ensemble de ces 10 villes, la tendance a été à la hausse sur l’année 2020. Avec un minimum de 4,3 % de hausse pour des villes comme Boulogne Billancourt ou encore Nice. A l’inverse, d’autres villes comme Montreuil (+10,4 %), Nantes (+10,4 %), Aix en Provence (+11,6 %) ou encore Lyon (+11,6 %) ont connu une hausse du prix au mètre carré à deux chiffres.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here