Injustement condamné à 7 ans de prison, il recevra près de 800 000 euros d’indemnités

0
204
Justice

Suite à une procédure en révision, la septième de l’histoire du pays, Loïc Sécher, qui avait passé sept ans et trois mois en prison pour des viols qu’il n’avait pas commis, avait été acquitté en juin 2011 de l’accusation de viols sur mineure.

La présidente de la cour avait déclaré à cette occasion : “La cour et les jurés ont acquis la certitude qu’il n’y avait aucune charge contre vous, ce n’est pas un acquittement au bénéfice du doute”.

La cour d’appel de Rennes vient d’arrêter au cours de ce mois de septembre le montant des indemnités que recevra Loïc Sécher à 797.352 euros. Ses avocats avaient réclamé la somme de 2,4 millions d’euros.

Justice

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here