Acheter une forêt pour bénéficier d’une réduction d’impôt. Comment ça marche et quels sont les avantages fiscaux ?

0
1428
forêt

Comme pour un investissement immobilier, on peut avoir recours à 2 façons d’investir dans la forêt : acheter en direct ou acheter une forêt par le biais d’un groupement forestier (GF). On s’attardera plutôt sur ce type de structure qui peut être à la forêt ce qu’est la SCPI à l’immobilier.

On parlera ici de mutualisation des biens ainsi que de la gestion.

Acheter une forêt : à qui cela s’adresse t- il ?

On est là dans un cadre de diversification de son patrimoine mais compte tenu des caractéristiques de l’investissement, on s’adressera plutôt à une clientèle fortunée (je sais tout est relatif) qui peut investir au moins quelques centaines de milliers d’€ dans un patrimoine qu’elle vise plutôt à transmettre qu’à vendre. Nous parlons donc plutôt de très long terme.

Les avantages du groupement forestier

A part la diversification et l’intérêt pour la valeur « verte » du produit et son boom économique présent et à venir, il existe à l’heure actuelle encore pas mal d’avantages sur le plan fiscal.

Pour l’impôt sur le revenu (IR)

Il y a réduction d’IR à la souscription de 18% dans la limite de 11 400 € pour un couple et 5 700 € pour une personne seule.

Dans le cadre de l’ISF (Impôt sur la Fortune)

L’investisseur bénéficie d’une réduction d’ISF de 50% dans la limite de 90 000 €. Il y a une exonération de la base ISF pour un montant de 75% de la valeur soit dès la première année soit la troisième année suivant les circonstances d’acquisition mais, il est également possible d’avoir une exonération de 100%.

Lors de mutation à titre gratuit : donation ou décès

L’assiette taxable est réduite de 75%, soit immédiatement après la souscription, soit à la troisième année.

Les inconvénients du groupement forestier

Comme tout investissement immobilier, c’est-à-dire le risque de perte en capital reste possible, tout comme l’indisponibilité et les risques liés à toutes sociétés.

Exemple des risques naturels :

  • Climatiques : tempête, gel, excès d’humidité, de sécheresse.
  • Incendies
  • Phytosanitaires

Comment pallier à ces risques liés aux groupements forestiers ?

Les réponses peuvent étre trouvées à travers :

  • des assurances,
  • une diversification géographique des massifs du GF,
  • une gestion par des experts de ce patrimoine.

Les groupements forestiers ont également un nombre restreint de souscripteurs. Ce type d’investissements n’est donc pas à la portée de toutes les bourses mais, par contre, on n’a pas le problème de dilution que l’on peut retrouver au sein d’une SCPI.

Quels types de forêts peut-on avoir pour diversifier le patrimoine du groupement forestier ?

  • Ligniculture : production de bois comme par ex la forêt des Landes
  • Patrimoniale : loisir dont principalement la chasse. Essences très diversifiées.
  • Stock : les essences rares comme une forêt de chêne mature

Quels types de revenus déclare-t-on ?

  • Des bénéfices agricoles forfaitaires pour les coupes de bois
  • Des revenus fonciers pour la location de chasse
  • Des revenus de capitaux mobiliers correspondant à la gestion de la trésorerie du GF (OPCVM ou CAT)

Il convient de rajouter que les chinois achètent nos forêts actuellement dans le but principal d’utiliser notre patrimoine plutôt que le leur.

On peut supposer que les pouvoirs publics français sauront maintenir les avantages fiscaux de l’investissement dans nos forêts afin de préserver notre patrimoine d’une éventuelle destruction.

Et vous? Êtes vous prêt à acheter une forêt ?.

 

Photo de Dalli, Conseiller en Gestion de Patrimoine Article rédigé par Dalli

Conseiller en Gestion de Patrimoine depuis 1991
Contact via son profil sur le forum de la finance

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here