Investissement : Sur quels produits miser en 2021 ?

0
71

L’année 2020 n’est pas encore terminée mais nous savons d’ores et déjà qu’elle aura été l’une des plus mouvementées sur les marchés. Si la première vague de crise a dans un premier temps été néfaste à la quasi totalité des actifs, la logique économique a depuis repris le dessus. 2021 s’annonce comme une année de bouleversement dans de nombreux secteurs économiques. Certains secteurs pourront être à privilégier au détriment d’autres. Quid de la transition énergétique ? Comment risquent de se comporter les monnaies virtuelles en 2021 ? C’est à toutes ces questions que nous allons essayer de répondre.

Cet article n’a pas vocation à donner des conseils d’investissement. Nous cherchons en premier lieu à attirer l’oeil sur les variables à considérer sur des actifs aussi larges et différents que les actions, les crypto-monnaies ou encore l’immobilier.

Investir sur le marché des actions : privilégier les entreprises durables

L’année 2021 sera celle de la relance. Dans de nombreux pays, cette relance économique s’accompagnera de mesures en faveur d’un changement plus vert et durable. En Europe, c’est notamment le cas avec le Green Deal, dont l’objectif phare est la neutralité carbone de l’Union d’ici à 2050.

Une grande quantité d’investissement public risque d’être concentré dans ce secteur qui va encore continuer de grandir pendant de longues années. Aux Etats-Unis, la récente élection de Joe Biden incite les analystes aux mêmes conclusions. Le programme énergétique de l’ex candidat démocrate à la Maison Blanche est massivement tourné vers les énergies renouvelables.

Le secteur technologique restera également une valeur sure pour 2021 avec la possibilité d’investir sur les actions d’entreprises dans les pays émergents. Les cours de celles-ci est sont raisonnables en comparaison avec les titres d’entreprises technologiques américaines ou européennes. Avec parfois des entreprises à la pointe dans leur domaine, notamment sur les bourses asiatiques. Les entreprises travaillant dans la santé ou encore dans l’intelligence artificielle doivent également être surveillées de près par les investisseurs. De même, les firmes tendant à axer leur business model sur le local plutôt que le global. Si l’on a vanté pendant de nombreuses années les mérites de la globalisation, le phénomène contraire tend à prendre de plus en plus de poids. Ces valeurs pourraient alors tirer leur épingle du jeu sur les marchés financiers.

Miser sur des entreprises touchées par la pandémie : Bonne ou mauvaise idée ?

Miser sur des entreprises touchées par la pandémie : Bonne ou mauvaise idée ?
Le secteur de l’aéronautique pourrait repartir en flèche en 2021 !

Il ne saurait exister de réponse pouvant s’appliquer à chaque entreprise. Certaines ont d’ailleurs été touché bien trop fortement pour espérer de la rentabilité sur le titre. En revanche, il peut être intéressant de cibler des entreprises ayant subi la crise sanitaire de plein fouet mais étant en mesure de la supporter, soit par des réserves importantes soit par un poids conséquent sur un marché donné.

Les secteurs du tourisme, de l’aéronautique et de la défense sont de ce point de vue, à surveiller. Miser sur des grosses cylindrés dans ces secteurs pourrait s’avérer intéressant pour les investisseurs. Ces entreprises se nomment par exemple Booking, Airbus ou Accor.

La plupart de ces grands groupes ont d’ailleurs déjà connu une forte hausse de leur cours à l’annonce des avancées sur le vaccin contre la covid-19. L’année 2021 est d’ores et déjà attendue comme un tournant pour ces grandes entreprises.

Les cryptomonnaies : décollage définitif en 2021 ?

Investir dans les cryptomonnaies pourrait aussi s’avérer rentable en 2021. Si ce genre d’actifs sont extrêmement volatils, il pourrait être intéressant de détenir un fragment de son portefeuille d’actifs sous cette forme. Même pour les investisseurs averses au risque.

Les monnaies numériques des banques centrales, en Europe, aux Etats-Unis ou en Chine pourraient également tenir un rôle dans l’appréciation de nombreux projets cryptographiques privés. L’utilisation de ce genre de technologies par des organismes étatiques pourrait augmenter la crédibilité et l’image global de l’univers des cryptomonnaies.

Le cours du Bitcoin connait une forte hausse depuis quelques semaines. Pour certains analystes, celle-ci pourrait se poursuivre durablement en 2021. Rappelons qu’après l’épisode du “Jeudi noir” ayant affecté l’ensemble des cryptomonnaies le 12 Mars dernier, le Bitcoin avait chuté en dessous des 4 000 $ l’unité. Aujourd’hui, le cours de la plus célèbre des cryptomonnaies flirte avec la barre des 19 000 $. Pour les observateurs, le Bitcoin sera encore en 2021 le chef de file des cryptomonnaies.

De nombreuses sociétés investissent d’ores et déjà dans le Bitcoin. Certains fonds d’investissement incluent aussi désormais une part de leur portefeuille dans les monnaies virtuelles. Avec le Bitcoin, l’Ethereum ou encore le Ripple comme produits d’appel.

L’évolution des thématiques liées à la DeFi (finance décentralisée) sera aussi une variable explicative des cours des cryptomonnaies. Depuis Juin, les écosystèmes financiers construits autour d’une blockchain sont en pleine explosion : d’un marché de 600 millions de dollars au 1er Janvier, nous sommes passés à un marché de plus de 11 milliards de dollars. Cette hausse a notamment profité à Ethereum. Elle pourrait être durable sur l’année 2021.

Le private equity : pour devenir acteur de son investissement

L’investissement en capital investissement (ou private equity) pourrait lui aussi être un placement qui tend à encore se démocratiser en 2021. Si la formule séduit de plus en plus d’investisseurs année après année, des analystes prévoient une explosion de ce type de placement pour 2021. En premier lieu parce que les rendements proposés sont souvent très intéressants. Le private equity consiste à investir sur des entreprises qui ne sont pas côtées en bourse. L’opération permet d’octroyer un financement pour se lancer, se développer ou encore se relever d’une situation parfois périlleuse.

Les entreprises à privilégier ? Celles offrant déjà une rentabilité avec un taux d’endettement relativement faible. Les entreprises disposant en conséquence d’une grande quantité de fonds propres permettront aussi de se couvrir plus facilement contre le risque. Les entreprises investissant dans une réelle politique de transition numérique sont aussi à surveiller.

Investir dans la pierre : Le bon plan de 2021 ?

Investir dans la pierre : Le bon plan de 2021 ?Pour se prémunir des crises, l’immobilier a toujours été considéré par les investisseurs comme une valeur refuge. En effet, le besoin de logement étant un besoin primaire, la demande pour se loger est toujours réelle même en des temps plus troubles.

Si les taux d’intérêt sont toujours très bas, il devient néanmoins de plus en plus difficile d’obtenir un crédit immobilier. Les plus touchés par ce durcissement de l’accès au crédit sont les primo-accédants et les jeunes de façon plus large.

De nombreux experts attirent néanmoins sur des chutes possibles des prix de l’immobilier dans les grandes villes françaises. Dans des proportions parfois inquiétantes, de l’ordre de 10 à 20 % sur 2021 et 2022. Une explosion de bulles pourrait se produire dans des villes comme Bordeaux, Rennes, Lyon et même Paris. A l’inverse, certaines villes de province pourraient bénéficier de l’effet.

Pour évaluer la pertinence d’un investissement dans des villes moyennes, il convient de prendre en considération deux paramètres :

  • L’indice de tension immobilière
  • L’évolution de cet indice à travers le temps

L’indice de tension immobilière renseigne le ratio d’acheteurs par rapport au nombre de vendeurs. Si ce ratio est égal à 1, cela signifie qu’il y a autant d’acheteurs que de vendeurs sur un marché donné. Lorsqu’il est inférieur à 1, il y a plus de vendeurs que d’acheteurs potentiels. Inversement, lorsque l’indice est supérieur à 1. Bien entendu, il convient de cibler les villes dans lesquelles la tension immobilière est supérieure à 1. Mais aussi des villes dans lesquelles cet indice évolue favorablement. Car c’est aussi l’évolution dans le temps de cet indicateur qui lui donne tout son poids.

Autrefois, sous évaluée, ces villes pourraient développer leur potentiel d’attractivité. Notamment si le télétravail continue son développement accéléré dans les mois qui viennent.

Placer son argent via des fonds d’investissement spécialisés ou investir via des SCPI spécifiques pourra toujours vous apporter du rendement. Certains investissements dans les EHPAD ont encore le vent en poupe, malgré la crise.

Quelques règles à garder en tête avant d’investir

Si les produits sur lesquels investir vont changer, les règles doivent rester les mêmes pour les investisseurs. A savoir, la diversification de son portefeuille, en premier chef. En 2021, comme avant, il convient de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

De plus, si vous souhaitez investir de façon active, sans passer par des fonds d’investissement, il va falloir garder un oeil attentif aux transformations du monde et à la restructuration de l’économie à toutes les échelles. Plus que jamais, l’information sera la clé pour construire une stratégie efficace d’investissement.

La détermination de votre profil d’investisseur sera encore en 2021 une variable clé pour trouver les produits les plus adaptés. Gardons en tête qu’un bon investissement ne se mesure pas uniquement au rendement qu’il est capable d’offrir. L’horizon de placement doit aussi être une variable à prendre en considération. Tout comme l’aversion au risque. Même pour les profils les moins averses au risque, il convient de disposer d’actifs moins risqués mais aussi et surtout, d’une épargne de précaution.

 

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here