Affaire JPMorgan Chase : La “baleine de Londres” ne se fera pas dépecer

0
375
baleine

L’année dernière, JPMorgan Chase avait enregistré des pertes de 6 milliards de dollars de pertes dans les dérivés de crédits européens. Celles-ci avaient été dissimulées par deux anciens employés de JPMorgan Chase qui avaient comptabilisés de façon frauduleuse des investissements dans un portefeuille de titres. Des poursuites pénales et civiles ont été engagées contre eux.

En revanche, celui qui avait été surnommé la “baleine de Londres” (Bruno Iksil), en raison de l’importance des positions qu’il prenait, n’est pas poursuivi. En fait, il a passé un accord amiable avec les autorités en contrepartie de sa collaboration. Comme quoi certains savent mieux nager que d’autres en eaux troubles.
Logo de JPMorgan Chase & Co

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here