L’application de messagerie Secretum serait-elle une meilleure option que Telegram ?

0
36
Secretum

Telegram s’est grandement fait remarquer dans le monde entier depuis son lancement qui date de 2013. Ayant vu le jour sur l’initiative des créateurs de VKontakte – qui n’est autre que la version russe de Facebook -, en l’occurrence les frères Durov, cette application s’appuyant sur le cloud est aujourd’hui indissociable du cryptage de bout en bout et de la sécurité des messages, sans oublier les canaux disponibles ainsi que les options user-friendly.

Le succès de Telegram ne s’est pas fait attendre et l’appli a connu un essor exponentiel. Au mois d’octobre 2013, ses utilisateurs étaient « seulement » au nombre de 100 000. Au mois de janvier 2016, cet effectif est passé à 100 millions et multiplié par 5 (500 millions) à la fin de l’année 2020.

À l’heure actuelle, Telegram se trouve à la 5ème position des applis de messageries les plus populaires de la planète.

Mais au-delà de ce succès et de son essor fulgurant, quelques événements sont venus troubler la renommée de Telegram, mettant à mal son statut d’appli de messagerie de référence :

  • Au mois de juin 2019, les comptes Telegram de personnalités importantes du Brésil (incluant le président Bolsonaro) ont été infiltrés par des pirates.
  • Au mois de mars 2020, les données personnelles de 42 millions de clients ont été dévoilées par inadvertance (identifiants, coordonnées téléphoniques, noms…).
  • En août 2020, une importante fuite de données à été déplorée, révélant les informations personnelles de 500 millions de clients, voire plus.
  • Des cybercriminels sont parvenus à tirer profit des utilitaires de script de chat chez Telegram, exploitant cela pour pirater des données bancaires.
  • En 2018, la cyber-unité rattachée au gouvernement chinois a avancé qu’elle pourrait réussir un piratage de Telegram.

 

Face à tout cela, des millions de personnes se posent des questions sur la fiabilité de Telegram.

Les failles de Telegram révélées

La façon même dont Telegram a été structurée fait que ses usagers soient exposés à divers risques :

  • Telegram a besoin d’accéder aux contacts téléphoniques des usagers et ce, dès l’inscription. Les données de localisation (adresse IP) sont également requises. Tout cela implique qu’il n’est possible aux usagers que de communiquer avec des individus connus. Par ailleurs, le fait que des données de contact sont enregistrées met à mal la sécurité des informations.
  • Le cryptage de bout en bout via le protocole MTProto 2.0 est concerne une partie seulement des fonctionnalités de Telegram. Il reste des éléments de la messagerie qui ne fait pas l’objet d’un chiffrement.
  • Dans la mesure où l’architecture de Telegram s’appuie sur le cloud, cela implique que les historiques des échanges sont enregistrés, ce qui ouvre la voie au piratage.

Fort heureusement, il existe désormais des protocoles de messagerie innovants qui se targuent d’offrir une meilleure sécurité. L’on peut notamment mentionner la blockchain, une technologie qui apporte une véritable révolution à l’économie mondiale.

Ce qu’apporte Secretum

Secretum

En 2020, des spécialistes lituaniens en technologie cryptographique ont planché sur une application basée sur la blockchain afin de mettre en place une solution de messagerie la plus sécurisée qui existe. Il s’agit de Secretum.

Secretumpe constitue une appli de messagerie décentralisée et chiffrée dont la conception est basée sur des blockchains novatrices, à savoir  Ethereum et Solana. Les usagers ont droit à une messagerie aux multiples avantages, combinant simplicité, interface intuitive et échanges directs. Celle-ci apporte des innovations exclusives du point de vue technologique :

  • L’inscription se fait de manière entièrement sécurisée de et l’anonymat est assuré. Il faut juste fournir une adresse de wallet cryptographique. Il n’est pas nécessaire de fournir des informations personnelles comme un nom, un identifiant ou encore des coordonnées téléphoniques, comme c’est le cas avec Telegram. La confidentialité est totale et il n’y a pas de compromis.
  • Aucun stockage n’est effectué sur le cloud et les contacts ne font pas l’objet de modération. Le cryptage est, par ailleurs, complet de bout en bout pour l’ensemble des échanges, évitant tout risque de fuite d’informations ou de piratage.
  • Le stockage des messages et autres historiques est assuré sur des nœuds à la fois anonymes et indépendants. Ceux-ci ne sont pas liés au réseau Secretum, empêchant les points de défaillance. Par ailleurs, plus le réseau gagne en envergure, et plus les nœuds s’étendent, plus le protocole est sûr.

Au-delà de ses atouts indéniables en sa qualité d’appli de messagerie, Secretum apporte également des innovations révolutionnaires en matière d’échange de crypto-monnaies. À travers une option peer-to-peer propriétaire, tout type d’actifs cryptographiques (qu’ils soient fongibles ou non) peuvent y être échangés sans avoir à passer par une plateforme d’échange spécifique. La transaction est ainsi aussi facile que d’échanger des messages avec un proche. Avec Solana qui fait partie des blockchains les plus rapides du moment, Secretum tire profit des frais énergétiques faibles, de vitesses rapides de blocs et de frais moindres.

Si l’on en croit Secretum, il s’agirait là d’une véritable norme à venir pour les applis de messagerie. Les communications seraient plus fiables et sécurisées que jamais. Et avec les options disponibles en matière de crypto-trading, Secretum suit la vague du développement de la détention et le trading de crypto-monnaies.

Avec sa technologie et les options offertes, Secretum estime posséder le potentiel pour se hisser au rang d’appli reconnue au niveau mondial, au même titre que Telegram, mais les failles en moins.

Prenez part à la vente privée de Secretum : https://secretum.io/

Secretum