10 ans après – Malgré les crashs et les critiques, le Bitcoin est toujours debout

0
2871
Bitcoin

C’est le 3 janvier 2009 que le premier bloc enregistré sur la blockchain dédiée au Bitcoin a été créé.Cette année, le Bitcoin fête donc ses 10 ans…Revenons sur cette aventure monétaire et technologique révolutionnaire.

Dans quel contexte le Bitcoin s’est-il développé ?

Apparu après la crise financière de 2007-2008, le Bitcoin a été créé comme un système de paiement contestataire dans un monde où la méfiance de la population vis-à-vis des institutions financières était à son comble.

En effet, c’est en 2008 que Satoshi Nakamoto publie le livre blanc du Bitcoin – « Bitcoin : un système pair-à-pair de cash électronique ». Ce document, qui décrit l’utilité et le fonctionnement de la blockchain Bitcoin et de la devise du même nom, ouvrira les portes à de nombreuses avancées technologiques disruptives.

Aujourd’hui, grâce à la technologie de la blockchain (ou chaîne de blocs), de nombreux secteurs d’activités mettent en place des systèmes et des processus plus efficaces et surtout plus transparents.

Et c’est justement ce manque de transparence qui a conduit, entres autres, à la création du Bitcoin, première crypto-devise jamais lancée. En effet, après la crise de 2007-2008, la population réalise qu’elle ne sait pas ce que les banques et autres institutions financières font avec son argent. Plus que cela, elle réalise qu’elle n’a aucun contrôle sur son argent.

C’est alors qu’une alternative apparait : le Bitcoin – un réseau de paiement pair-à-pair, instantané, décentralisé et moins cher.

Ainsi, les utilisateurs de ce réseau peuvent s’échanger de l’argent sans devoir utiliser les services d’une tierce partie comme une banque. En effet, pour que les transactions soient validées sur le réseau Bitcoin et ajoutées à un bloc, de nombreux ordinateurs doivent vérifier que l’acheteur possède bien les fonds dans son portefeuille Bitcoin et qu’il ne les a pas déjà envoyés à quelqu’un d’autre. Ce processus est appelé le minage.

Les mineurs sont généralement des groupes d’individus qui proposent de mettre à disposition la puissance de calcul de leurs ordinateurs pour valider les transactions et les ajouter à la blockchain Bitcoin. Pour cela, ils sont en concurrence pour résoudre un problème mathématique complexe.

Autre élément important du réseau Bitcoin – la masse monétaire n’est pas gérée par les banques centrales ou gouvernements, puisqu’elle est limitée à 21 millions de jetons dès le départ. Aucun organe central ne contrôle l’argent des utilisateurs à par eux-mêmes. Ainsi, avec le Bitcoin, chacun devient sa propre banque.

De plus, la blockchain, agissant comme un grand livre de compte distribué et public, ne peut pas être manipulée ni contrôlée (décentralisation) et elle est consultable par tous (transparence). Ainsi, une fois validées, toutes les transactions sont enregistrées sur la blockchain Bitcoin et il est impossible de les modifier ou de les supprimer.

« La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle »

Définition de Blockchain France.

Pour résumé, quels sont les caractéristiques et avantages du Bitcoin ?

  • C’est une monnaie virtuelle conçue pour Internet, dont la nature est libre et décentralisée. Les transferts sont quasi-instantanés avec des frais souvent moins chers que ceux des banques.
  • L’utilisation de la blockchain publique, pour y rassembler toutes les transactions, permet de promouvoir plus de transparence. Tout le monde peut visualiser ce qu’il s’y passe. Bien sûr, ni le nom exact des propriétaires de comptes, ni celui des destinataires de transactions ne sont affichés. Cependant, les adresses des portefeuilles Bitcoin de ces personnes y apparaissent.
  • Le Bitcoin permet à ceux qui vivent dans des pays instables économiquement ou politiquement, ou subissant de fortes inflations, ainsi qu’à des personnes pauvres, de pouvoir préserver d’une certaine façon la valeur de leurs monnaies. Idem, pour ceux qui sont « non bancarisés ». Ils peuvent ainsi utiliser leur argent, avoir accès à un système financier et participer à l’économie mondiale.
  • L’irréversibilité des transactions Bitcoins, l’utilisation de la crypto-graphie pour les sécuriser et la transparence qu’offre la blockchain permettent de résoudre les problèmes de confiance qu’ont les utilisateurs envers les banques.

Le Bitcoin 10 ans après

Dix ans après avoir été créé, le Bitcoin est toujours là. Il occupe d’ailleurs toujours la première place sur le podium des crypto-devises les plus importantes en terme de capitalisation boursière, puisqu’il représente plus de 50 % du marché total des crypto-devises.

De plus en plus accepté comme moyen de paiement

De nombreuses boutiques virtuelles et physiques acceptent désormais que leurs clients paient en Bitcoins. Certains pays comme le Japon ont même décidé de faire du Bitcoin un moyen de paiement officiel et légal.

Evolution du cours du Bitcoin

Si après le boom de 2017, la valeur du Bitcoin a fortement baissé en 2018, elle se reprend cette année. En effet, au moment de l’écriture de cet article, la crypto-devise a gagné plus de 35 % depuis le 1er janvier. Il est bien sûr difficile de prédire l’avenir d’un actif aussi volatile qu’une devise virtuelle, mais la popularité du Bitcoin ne semble pas faiblir.

De nouvelles solutions

De nouvelles solutions financières se sont développées pour les investisseurs qui souhaitent investir dans les crypto-devises sans nécessairement les détenir. Par exemple, il est possible d’investir sur ce marché avec des produits dérivés sur crypto-devises comme des CFD – Contrat sur la Différence. En Suisse, la bourse SIX propose désormais des ETP (produits financiers proches des ETF) sur plusieurs crypto-devises dont le Bitcoin.

Encore des efforts concernant la régulation

Cependant, certains régulateurs boursiers comme la SEC aux États-Unis souhaitent davantage de protections et le développement d’un cadre juridique plus clair pour approuvées des solutions d’investissement basées sur le Bitcoin comme les ETF du CBOE ou du NYSE.

En conclusion

Bien sûr, les prévisions sur l’évolution du prix du Bitcoin varient d’un analyste à un autre, mais une chose est certaine : le réseau Bitcoin est solide et surprend toujours un peu plus.

Malgré ses nombreuses critiques, le Bitcoin existe toujours ! Peu importe les krachs qu’il subit, il s’est toujours relevé et il continue d’avancer.

Dans tous les cas, comme le déclare le leader français du conseil sur les technologies blockchain, Blockchain Partner, il faut être patient. La technologie de la blockchain et les capacités des crypto-devises sont souvent mal comprises. Si on y repense, c’est un peu comme avec Internet…

À ses débuts, très peu de personnes y croyaient…Et maintenant, nous y avons quasiment tous accès et on peut rarement s’en passer.

Avez-vous déjà payé vos achats avec des Bitcoins ? Possédez-vous des Bitcoins réellement ou préférez-vous investir sur des produits financiers sur Bitcoin permettant de profiter de la volatilité de ce marché ? Partagez votre expérience et laissez un commentaire.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here