Le Bitcoin : Objet de spéculation ou valeur refuge ?

0
0
Impact ETF Bitcoin

Difficile de sortir d’une approche dogmatique et orientée pour répondre à cette question. Entre perspectives d’évolution encore pharaoniques pour les uns et alertes sur un véritable phénomène de bulle pour les autres, les avis divergent depuis de longues années sur le Bitcoin et sur les cryptomonnaies de façon plus large.

Une valeur phare de l’année 2020

Une valeur phare de l'année 2020Au côté de l’action Tesla, le Bitcoin aura été l’une des valeurs fortes de l’année 2020. Il faut dire qu’aux premiers jours de la crise sanitaire, la plus célèbre des cryptomonnaies faisait grise mine. Avec un cours retombé le 12 mars, aux alentours des 4 000 euros par token. Le 8 Janvier dernier, le token dépassait la barre des 33 000 euros. Sur les trois derniers mois, la hausse est vertigineuse : plus de 400 %.

Mais au delà de l’appréciation des cours, il est aussi intéressant de jeter un oeil à l’usage. Aux prémisses de la crise sanitaire, certains investisseurs asiatiques se sont repliés sur le Bitcoin comme d’autres le font encore sur des actifs comme l’or. Conférant à la monnaie, un rôle qu’elle n’avait jamais tenu auparavant.

Bitcoin : une valeur refuge en période de crise ?

Investir dans le Bitcoin serait pour certains une manière efficace de se protéger contre les fluctuations monétaires et le risque d’inflation. Les données de 2020 viennent d’une certaine manière accréditer ces théories. En effet, sur l’année écoulée, la hausse du Bitcoin a coïncidé avec un endettement fort des états et une intervention massive des banques centrales. Pour certains, il s’agit la du signe de l’essoufflement du système financier traditionnel.

Les partisans du Bitcoin évoquent aussi la comparaison avec l’or comme valeur refuge. Selon eux, le Bitcoin présente plus d’avantages que l’or pour tenir ce rôle. En effet, l’or physique nécessite une certaine forme de logistique de stockage. Il n’est par ailleurs pas non plus divisible en cas d’urgence. Contrairement aux cryptomonnaies comme le Bitcoin.

Pour l’heure, la volatilité des monnaies numériques pourrait néanmoins refroidir un certain nombre d’investisseurs à considérer l’actif comme une véritable valeur refuge. Les institutionnels y investissent également mais dans de très faibles proportions. Pour des raisons de volatilité évidentes.

Bitcoin et cryptomonnaies : attention au risque de bulle

Bitcoin et cryptomonnaies : attention au risque de bulle Certains brokers en ligne comme la plateforme eToro ont enregistré un nombre impressionnant de demande d’ouverture de compte. Le public ciblé est souvent jeune et assez enclin à investir de manière très agressive avec une prise de risque proche du maximum. La possibilité de trader chaque jour et 24 heures sur 24 alimente aussi la demande forte pour l’actif. Pour de nombreux observateurs, c’est la multiplicité de ces petits acteurs du trading qui aurait le plus gros impact sur le cours d’un actif comme le Bitcoin. 

D’autres investisseurs mondialement connus comme Warren Buffett attirent l’attention des traders sur l’aspect hautement spéculatif du Bitcoin. Un actif qui selon lui, ne repose sur rien. Récemment, d’autres acteurs comme la banque singapourienne DBS affirmaient que le Bitcoin avait peu de chances de prendre le rôle que peut jouer l’or dans les portefeuilles d’actifs. Selon les analystes de cette banque, l’histoire trop courte du Bitcoin empêche encore de tester sa corrélation avec des indicateurs macro-économiques. Il est alors difficile de déterminer la valeur fondamentale du BTC. De fait, Bitcoin serait uniquement la résultante de la confrontation entre l’offre et la demande, rendant son caractère d’autant plus spéculatif. La limitation du nombre de Bitcoin, rendant année après année le caractère de la rareté encore plus prépondérant, alimenterait également la tendance spéculative de l’actif.

Selon DBS, si le cours de l’or est aussi déterminé par la confrontation entre l’offre et la demande, sa corrélation avec les variables macro-économiques est établie depuis longtemps. Certains acteurs précisent également que les cours du Bitcoin sont artificiellement tirés vers le haut par des prévisions parfois fantaisistes. Et non dénués d’intérêt. Pour preuve, les jumeaux Winklevoss, ayant investi dans le Bitcoin lorsque le cours était 400 fois plus bas estiment que le token pourrait grimper jusqu’à 500 000 dollars l’unité.

La régulation : une menace pour Bitcoin ?

Si le Bitcoin a vocation à devenir une devise référence, les normes et les appareils législatifs du monde entier pourraient rapidement s’en mêler. Les banques centrales craignent qu’une acceptation générale du Bitcoin puisse avoir un impact fort sur leur périmètre d’action. En effet, avec une adoption croissante du Bitcoin, la structure de la masse monétaire en circulation pourrait évoluer. Si aujourd’hui, ces banques centrales disposent du monopole de la création monétaire et peuvent agir sur l’économie via les taux d’intérêt, ces politiques pourraient être rendues difficiles à mettre en place avec un Bitcoin encore plus fort. Un plus grand encadrement par les états semble donc être la menace la plus crédible pour le marché des cryptomonnaies et le Bitcoin.

Christine Lagarde a récemment appelé de ses voeux à une réflexion sur l’encadrement des cryptomonnaies. Dans le cadre du G7 ou du G20. Selon elle, le Bitcoin serait un outil privilégié pour le blanchiment d’argent. Du côté de la FED, le son de cloche semble être le même et les menaces sur la plus-value apportée par les banques centrales également bien intégrées. L’absence de contrôle et l’anonymat des comptes plaident en tous les cas dans ce sens. La question reste de savoir si ces mesures engendreront une dynamique baissière sur ces titres ou s’il n’auront que pour effet de limiter la hausse.

De plus, les actifs comme le Bitcoin souffrent encore aujourd’hui d’un manque de confiance du grand public. Bien que des initiatives comme celles de Paypal oeuvrent à une acceptation plus large du concept de monnaie numérique pour tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here