Les manœuvres d’intimidation se poursuivent dans l’affaire Snowden

0
310

 

David Miranda est le compagnon de Glenn Greenwald qui est le seul journaliste à avoir approché Edward Snowden depuis qu’à éclaté le scandale des programmes de surveillance américains.

David Miranda se trouvait, dimanche 18 aout, en transit à Londres lorsqu’il a été interpellé par la police britannique qui a invoquée une loi antiterroriste pour pouvoir l’interroger pendant neuf heures.

Glenn Greenwald a réagi et a dénoncé un acte d’intimidation, en précisant que la police a confisqué l’ordinateur portable, le téléphone et une clé USB appartenant à David Miranda.

Pour le journaliste américain, le but était de toute évidence d’envoyer un message d’intimidation à tous ceux qui travaillent sur les révélations concernant la NSA et son homologue britannique.

Le Guardian, le journal pour lequel travaille Glenn Greenwald, a exprimé son “effarement” après cette arrestation. Dans le même temps, le gouvernement brésilien a demandé aux anglais des explications.

Si lors des contrôles aux aéroports on vous demande si vous connaissez Edward Snowden, ou certains de ses proches,  la réponse conseillée est : « non »  voir même « jamais entendu parlé », sauf à vouloir louper son avion.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here