Location d’appartement pendant le confinement : ce qu’il faut savoir

0
1370
Confinement et location d'appartement

Le confinement dû à la pandémie de Covid-19 a suspendu les déménagements, et la crise économique va mettre de nombreux locataires et propriétaires en difficulté. Qu’en est-il des déménagements ? Comment défendre au mieux ses intérêts, où trouver de l’aide pour payer son loyer ? Nous répondons à quelques questions sur les impacts financiers de la crise.

Locataires : peut-on déménager pendant le confinement ?

Le 1er avril, le gouvernement a annoncé l’interdiction de l’activité de déménagement jusqu’à nouvel ordre. Les seules exceptions sont les déménagements relevant d’urgences sanitaires, sociales, ou de péril.

Une autre exception concerne les déménagements faits pour organiser des soins face à l’épidémie. Les locataires peuvent déménager par leurs propres moyens, sous réserve de respecter les gestes barrière.

Locataires : peut-on rester plus longtemps dans son appartement ?

La réponse est oui. Si vous aviez prévu de déménager pendant la période du confinement, vous pouvez reporter votre départ du logement. Le bailleur peut alors vous faire signer une convention d’occupation temporaire.

Sachez que même en l’absence d’un tel document, si vous ne quittez pas pas le logement à la date prévue, vous serez facturé d’indemnités d’occupation jusqu’à la restitution des lieux. Les échanges d’e-mails peuvent faire office de preuve écrite.

Crise du Covid-19 : peut-on savoir quand on pourra de nouveau déménager ?

À ce jour, cela dépendra des décisions concernant la mise en place progressive du déconfinement, en fonction de la situation sanitaire. En attendant, il est toujours possible de faire des recherches de logement, selon ses critères. En cette période où certains disposent de plus de temps, le moment est venu de regarder l’offre et le type de logements disponibles dans son secteur.

De nombreuses offres de location de maisons ou d’appartements restent disponibles dans toute la France. Les agences immobilières publient toujours des annonces pour des logements comme une Location appartement Le Havre et dans le reste de l’Hexagone. Les agents immobiliers restent actifs et grâce aux outils digitaux sont toujours en contact avec leurs clients. Ils peuvent aussi faire des visites virtuelles à 360°, des visio-visites, et des signatures électroniques d’avant-contrats.

Impayés : peut-on expulser son locataire pendant le confinement ?

En raison de la situation exceptionnelle liée à la crise du coronavirus et des imprévus auxquels doit faire face une grande partie de la population, le gouvernement a prolongé la trêve hivernale jusqu’au 31 mai.

Il est donc impossible d’expulser son locataire qui n’aurait pas payé son loyer. Les loyers restent dus à son propriétaire, même si le bailleur est en difficulté financière. Outre la trêve hivernale, l’expulsion suppose tout d’abord qu’une décision de justice a été rendue en ce sens.

Propriétaire : quelles sont les assurances contre les impayés ?

Il existe des assurances contre les impayés de loyer. La garantie Visale permet de s’en prémunir, mais elle fonctionne principalement pour les salariés qui ne sont pas en CDI ou pour les moins de 30 ans. Une assurance loyer impayé permet de couvrir les loyers, les réparations des détériorations plus élevées que le dépôt de garantie, les charges locatives, et tous les frais de procédures.

Généralement, les indemnités sont versées à la fin du troisième mois qui suit la première échéance impayée.  Tous les propriétaires ne sont pas éligibles : il faut que leurs locataires soient considérés solvables.

Locataires en difficulté de paiement : que faire ?

La crise liée à la pandémie de Coronavirus va malheureusement mettre beaucoup de personnes en difficulté financière. Pour les locaux d’habitation, le gouvernement n’a pris aucune mesure d’accompagnement. Les locataires qui seraient en difficulté de paiement doivent en faire part à leur bailleur ou gestionnaire locatif le cas échéant afin d’essayer d’échelonner si possible les règlements.

Les locataires d’appartement en difficulté peuvent se tourner vers leur CAF. Ils peuvent peut-être obtenir une aide du Fonds de Solidarité Logement. Un juriste de l’ADIL peut aussi conseiller les personnes en difficulté.

Location d’un appartement : petit rappel

Avant de se lancer dans une recherche d’appartement au Havre, à Perpignan, ou n’importe où en France, il est important de bien savoir quel loyer on peut verser mensuellement. Il ne faut pas oublier non plus les éventuels frais d’agence, le dépôt de garantie, les charges non comprises, l’éventuelle location de parking, les abonnements en énergie, à Internet… Qui s’additionneront.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here