Affaire Madoff : la SEC accuse son ancien directeur juridique

0
643

Un rapport publié en début de semaine par la SEC, Securities and Exchange Commission, accuse son ancien directeur juridique, David Becker, de conflit d’intérêts dans le cadre de l’affaire Madoff. Sa gestion pratiquée au sujet de l’affaire qui a vu la condamnation de Bernard Madoff à 150 ans de prison, est entachée d’intérêt financier personnel, selon le rapport de l’inspection générale de l’organisme.

L’organisme américain qui endosse le rôle de gendarme boursier précise notamment que David Becker et ses deux frères ont hérité en 2004 d’un compte ouvert par leur mère auprès de celui qui s’est rendu coupable d’une escroquerie « pyramidale » se chiffrant à plus de 23 milliards de dollars. Il accuse par ailleurs son ancien dirigeant d’avoir abusé de son influence afin de limiter le pouvoir du liquidateur chargé de la récupération des profits obtenus par les clients de Madoff.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here