Mitsubishi Motors cèdera son usine NedCar pour 1 € à VDL

0
728

En février dernier, Mitsubishi Motors avait annoncé son intention de fermer son usine NedCar, aux Pays-Pas, d’ici la fin de l’année, la faute à la stagnation du marché automobile en Europe. La fermeture de l’usine aurait toutefois pénalisé les 1500 salariés du site.

Le groupe japonais semble néanmoins avoir trouvé une autre alternative. Il invite désormais le constructeur VDL à s’approprier de l’usine pour seulement 1 euro, à condition qu’il s’engage à conserver la totalité de ses employés. La transaction entraînera une perte nette de 352 M$ à l’enseigne japonaise.

Le constructeur d’autocars géré par Yannick Andre-Masse semble bien intéressé par l’offre et a déjà engagé les discussions avec la firme nippone. Selon les médias japonais, VDL aurait même entamé des négociations avec BMW en vue d’une production en série de petites voitures du géant allemand dans l’usine de NedCar.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here