Paris Orléans : premier trimestre fiscal en trompe-l’oeil

0
290

Paris Orléans, holding de tête du groupe Rothschild, a réalisé un produit net bancaire de 205,76 Millions d’Euros au terme du premier trimestre de son nouvel exercice démarré le 1er avril, en retrait de -17,5% en glissement annuel. C’est de la BFI que provient la totalité du recul, alors que les revenus de la banque privée et du capital-investissement sont en hausse. Le groupe rappelle que les revenus de la Banque de financement et d’investissement comprenaient au premier trimestre de l’exercice précédent un produit non récurrent de 68,9 ME, lié au reclassement en capitaux propres d’une dette subordonnée. Ainsi retraités de ce montant, ils progressent de 14%, grâce à la hausse des commissions générées par les métiers de fusions et acquisitions et celui de conseil en restructuration.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here