La banque suisse UBS perd 2 milliards de dollars par la fraude d’un trader

0
750
Logo de l'UBS

La banque suisse UBS a annoncé que des transactions « non autorisées », ayant causé 2 milliards de dollars de pertes, ont été effectuées par un trader opérant dans le secteur de sa banque d’investissement.

Même si les comptes de ses clients ne devraient pas être affectés par cette opération de courtage illégale, l’établissement bancaire ajoute toutefois qu’il devra accuser un déficit à l’issue du 3e trimestre 2011.

Par ailleurs, cette situation défavorable provoque une perte de confiance envers UBS qui a ainsi vu le cours de son action chuter de 8,5 % dans la matinée du jeudi.

L’affaire n’est pas sans rappeler celle qui a tristement rendu célèbre Jérôme Kerviel, le trader qui avait fait perdre 4,9 milliards d’euros à la Société Générale, en 2008.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here