Pierre Moscovici justifie la position de la France sur Jersey et les Bermudes de la liste des paradis fiscaux.

0
466

Pierre Moscovici est revenu sur la décision contestée de Bercy (notamment par la présidente de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée, et par le rapporteur général du budget à l’Assemblée, deux socialistes) de retirer Jersey et les Bermudes de la liste des paradis fiscaux.

Le ministre de l’Economie a donc précisé : Je ne dis pas que ce ne sont pas des paradis fiscaux, je dis que ce sont des pays qui coopèrent. La conclusion d’une convention d’assistance administrative avec la France, permet d’échanger tout renseignement nécessaire à l’application de la législation fiscale des parties”.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here