Placement financier : dynamiser son épargne efficacement ?

0
2728
Placements financiers

Autrefois considérés comme risqués, les placements immobiliers sont aujourd’hui devenus très populaires. Face au livret d’épargne aux taux très bas et à la volonté des épargnants de dynamiser intelligemment leur épargne, les investissements financiers se sont légitimés. Les moyens qui vous permettent de diversifier votre patrimoine financier tout en participant au développement des entreprises locales existent. Il vous suffit de trouver la bonne formule.

Placement financier et acquisition d’obligations

Investir dans les obligationsUne obligation est un titre financier qui vous permet d’investir dans une entreprise qui a besoin d’un certain montant pour financer un projet ou pour sortir de l’endettement. Elle se singularise par exemple d’une action par le simple fait qu’il s’agit d’un titre de créance et non un titre de propriété. En achetant une obligation, vous mettez à disposition votre épargne sous la forme d’un prêt qui doit être remboursé au bout d’une échéance précise avec des intérêts.

L’acquisition d’obligations est considérée comme l’un des meilleurs moyens d’effectuer un placement financier intelligent de votre épargne, et ce, à bien des égards. En termes de placements, les obligations sont très éparses avec divers niveaux de rentabilité. Le premier niveau de distinction concerne la nature de l’émetteur et, en cela, on distingue :

  • Les obligations publiques émises par les États et les organismes parapublics ou supra-étatiques ;
  • Les obligations privées émises par les entreprises privées.

Étant moins à risque, les obligations publiques sont moins rentables avec un taux d’intérêt assez bas. A contrario, c’est en faisant un placement financier dans des obligations privées que vous gagnerez le plus. Cependant, les risques de perdre votre investissement sont plus élevés. C’est la raison pour laquelle il est préférable de recourir à une société de gestion comme Hedios qui choisira le bon investissement financier entre :

  • Obligations cotées ou non cotées ;
  • Obligations convertibles ou non convertibles ;
  • Obligations à taux fixes ou à taux variable.

Investissement financier et défiscalisation financière

défiscalisationComme la défiscalisation immobilière, la défiscalisation financière vous permet, contre investissement financier, une réduction d’impôts plutôt avantageuse. Ici, les avantages fiscaux sont dus immédiatement avec des réductions d’impôts « one-shot », valables l’année après celle de l’investissement. Il convient de préciser que le prélèvement d’impôt est fait à la source.

Au titre de ces placements financiers, on peut citer :

• Les FIP, ou Fonds d’Investissement de Proximité ;
• Les FCPI, ou Fonds Communs de Placement dans l’Innovation ;
• Le dispositif Girardin.

Les FIP

Les FIP sont des fonds communs de placements à risque dans des PME ayant moins de 5 ans d’existence. En retour, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 25% sur le montant total de votre placement financier, dans la limite de 12 000 € si vous êtes célibataire et 20 000 € pour les couples. À partir de la 5e année d’investissement, les plus-values sont, elles aussi, exonérées d’impôt, même si les prélèvements sociaux comptent pour 15,5%.

Les FICP

Les FICP, quant à eux, permettent d’effectuer des placements financiers dans le non coté, dans l’innovation ou dans le capital-risque à travers des sociétés de gestion ayant reçu l’agrément de l’autorité des marchés financiers. En retour, vous bénéficiez d’une réduction de 18% sur le montant de l’investissement financier ainsi que d’une exonération d’impôt sur les plus-values après la 5e année d’investissement. La seule contrainte étant d’investir dans la limite des 10 000 €.

Le dispositif Girardin financier

Loi GirardinL’investissement financier peut porter sur l’investissement en Girardin industriel, notamment pour l’acquisition d’équipements au profit d’entreprises industrielles d’outre-mer. Vous pouvez aussi effectuer un placement financier Girardin d’énergie renouvelable pour financer l’acquisition d’équipements de production d’énergie renouvelable dans le cadre de la promotion du développement durable en Outre-mer.

La réduction d’impôts, selon le placement financier en loi Girardin que vous avez choisi, va de 110% à 120% et varie selon le montant investi. Cependant, elle ne peut pas excéder 18 000 €. Elle court dès l’année suivante celle du placement. Elle n’est cependant accordée que si l’entreprise utilise, au bout de 5 ans, tous les équipements mis à sa disposition.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here