Le plus grand aéroport du monde est chinois

0
748
Aéroport de Pékin en Chine, le plus grand aéroport du monde

Il y a quelques mois, la Chine a une nouvelle fois prouvé sa puissance en inaugurant l’aéroport le plus grand du monde. Ce nouvel aéroport permettra au pays de faire face à l’envolée du trafic constatée depuis quelques années et de devenir le nouveau hub de la zone économique Pékin – Tianjin – Hebei.

Drapeau de la ChineEn effet, le pays espère que le renforcement des liens entre ces trois grandes métropoles du nord-est de la Chine va entrainer une nouvelle phase d’innovation technologique et de développement pour le pays.

Il ne fait aucun doute que Pékin joue un rôle central dans de nombreux aspects de la Chine moderne. Mais alors que la capitale chinoise est bien connue, Tianjin et Hebei qui l’entourent, le sont moins. Précédemment éclipsées par la capitale, les choses devraient changer pour ces villes avec ce nouvel aéroport Pékin-Daxing.

Cet aéroport devrait faciliter les connexions et l’interaction entre ces villes, ce qui devrait renforcer le projet de création d’un cluster urbain de classe mondiale centré autour de Pékin. Cela devrait ainsi soutenir le développement de la mégalopole de Jing-Jin-Ji et l’amélioration de la compétitivité de la région.

La Chine crée le plus grand aéroport du monde grâce à l’aide des français

Logo d'ADP IngénierieAprès cinq ans de travaux et un coût de plus de 15 milliards d’euros, les travaux de construction de l’aéroport Pékin-Daxing se sont achevés sans retard. Pour créer le plus grand aéroport du monde reflétant « la renaissance de la nation chinoise », le pays s’est appuyé sur l’expertise et la qualité des ingénieurs français. En effet, ADP ingénierie – filiale d’Aéroports de Paris (ADP) – a remporté le contrat de conception en 2014.

« En sélectionnant ADP Ingénierie – un partenaire de longue date de l’industrie aéroportuaire chinoise – pour le design de l’aéroport, vous avez opté pour le projet le plus original et le plus novateur » déclarait cet été l’ambassadeur de France en Chine, Monsieur Jean-Maurice RIPERT.

« L’aéroport international de Daxing, impressionnant par sa taille, sa complexité et la rapidité avec laquelle il a été construit, nouvelle emblème de la coopération entre la France et la Chine dans le domaine de l’ingénierie, ouvre également des opportunités dans la fourniture de services, liés par exemple à l’exploitation de l’infrastructure » explique l’Ambassade de France à Pékin.

En effet, la contribution française à la construction de ce nouvel aéroport chinois ne s’arrête pas à la conception car de nombreuses autres entreprises françaises ont participé à ce projet dans des domaines différents.

On pensera par exemple à la sécurité et la mise en œuvre des systèmes de gestion du trafic aérien (Thales), à la mise en place de la publicité dans l’aéroport (JCDecaux) ou encore à l’organisation et l’administration des télécommunications sécurisées (Airbus Defense & Space).

Au-delà de sa taille, l’aéroport Pékin-Daxing impressionne par son aspect « intelligent et connecté »

Trajet en avionPour les millions de passagers qui devraient atterrir dans cet aéroport chaque année, la première chose qu’ils devraient remarquer du ciel est la forme originale de ce nouvel aéroport. Représentant celle d’une gigantesque étoile de mer, l’aéroport international de Pékin-Daxing est tout en hauteur.

S’étendant sur une superficie de 45 kilomètres carrés, il devrait être doté de 7 pistes dans quelques années et le terminal couvre à lui seul 700 000 mètres carrés. Tout a été conçu pour offrir une expérience de voyage efficace et optimale. Ainsi, les voyageurs n’auront pas à courir pour attraper leur vols et ils ne devraient pas non plus avoir besoin de marcher plus de 600 mètres pour atteindre leur salle d’embarquement.

L’aéroport Pékin-Daxing se veut aussi ultra-modern, high-tech et connecté. En effet, de nouvelles technologies numériques devraient être utilisées pour améliorer la détection de corps étrangers, suivre les bagages en temps réel, accélérer les contrôles d’identité et de sécurité, etc.

Les nouvelles technologies comme celles touchant le big data et l’intelligence artificielle sont bien intégrées dans la façon dont l’aéroport a été construit pour que les passagers puissent profiter au maximum de leurs expériences de voyage dans l’aéroport Pékin-Daxing.

Installé à près de 50 kilometres de Pékin, il faut pour le moment environ 1h30 de route pour rejoindre l’aéroport qui devrait tourner à plein régime d’ici 2025. Cela permettra ainsi de désengorger l’aéroport international de la ville (Pékin-Capitale) qui a dû gérer plus de 100 millions de passagers l’année dernière. Ainsi, une période de transition devrait s’effectuer jusqu’en 2021 pendant laquelle les différentes compagnies aériennes devraient être réparties entre les deux aéroports.

Si vous souhaitez visiter la Chine tout en gagnant de l’argent, vous serez certainement intéressé par notre article Top 10 des métiers qui permettent de voyager.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here